rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Changement climatique Union européenne Catastrophes naturelles

Publié le • Modifié le

Le réchauffement augmentera le nombre de morts en Europe d’ici la fin du siècle

media
Les émissions de CO2 sont en grande partie responsables du réchauffement climatique. Getty image/ Nello Giambi

Alors que la canicule sévit dans le Sud européen, une étude publiée ce samedi 5 août révèle que le nombre de morts dû au réchauffement climatique en Europe va augmenter considérablement d'ici 2100. On comptera 152 000 morts par an contre 3 000 actuellement. L'étude a été réalisée par le Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne, dans les 28 pays de l'Union, plus la Suisse, la Norvège et l'Islande.


Avec notre correspondante à Bruxelles,  Laxmi Lota

Vagues de chaleur, inondations, tempêtes, environ deux Européens sur trois pourraient être exposés tous les ans à de telles catastrophes d'ici 2100. Le nombre de morts par an dû au réchauffement climatique augmentera de 5 000%. Ce sont les hautes températures qui entraîneront le plus de décès ainsi que les inondations sur les côtes. En revanche, les tempêtes ne causeront pas beaucoup plus de morts.

Les chercheurs soulignent par ailleurs que les décès dus au froid vont évidemment fortement baisser, mais sans pour autant compenser les hausses dues au réchauffement climatique.

Petit espoir : l'étude ne prend pas en compte une possible amélioration de la situation grâce à des mesures politiques. La communauté internationale s'est engagée en 2015, avec l'accord de Paris, à limiter le réchauffement de la planète à 2°C.

Le nombre de morts cités dans l'étude de la Commission européenne pourrait donc être surestimé selon des chercheurs coréens.

Relire : Le changement climatique, une urgence depuis bientôt trente ans