rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Le blog de Priorité Santé Santé et Médecine

Publié le • Modifié le

Le regard dans la sexualité

media
©pixabay

Bonjour Dr Solano. Vous êtes sexologue et vous allez nous parler du rôle du regard dans la sexualité. Les yeux ne sont pas seulement des organes anatomiques. Ils sont aussi un lieu d’échanges émotionnels, une fenêtre ouverte sur l’âme. Aussi allez-nous parler de leur rôle dans l’amour. Alors, quel rôle jouent nos yeux dans les relations amoureuses ?


Dr Catherine Solano :

Les yeux, le regard joue tout d’abord un rôle très important dans la séduction. Il semble que pour entamer une conversation, nous ayons besoin d’une raison. Le fait que l’autre nous regarde vous signale qu’il ou elle souhaite entrer en contact. C’est une invitation à entamer une interaction. Des études ont montré que quand on regarde quelqu’un, on multiplie par 5 les chances d’avoir une conversation de plus de 3 minutes avec cette personne.

Une autre étude montre que si une jeune femme soutient le regard d’un jeune homme plus de 4 secondes, il s’intéresse beaucoup plus à elle, et il a environ 15 fois plus de chances de lui sourire que si elle l’a regardé moins d’une seconde.

On sait aussi que les pupilles dilatées sont interprétées comme un signe d’attraction sexuelle. La même femme sur une photo avec des pupilles plus dilatées sera jugée nettement plus séduisante. Autrefois, les femmes se mettaient d’ailleurs des gouttes de belladone dans l’œil pour dilater leurs pupilles. Peut-être que les dîners aux chandelles sont propices à cette séduction puisque quand la lumière est faible, les pupilles se dilatent naturellement.

Et une fois passé le stade de la séduction, est-ce que le regard a encore de l’importance ?

 

Dr Catherine Solano :

Certainement. Plus deux personnes sont amoureuses, plus leur amour est profond et plus elles se regardent dans les yeux fréquemment, longuement et avec une forte intensité. C’est sans doute une manière de se mettre en phase et de se comprendre. En effet, nous avons des neurones miroirs qui nous permettent d’être en empathie, donc en compréhension profonde de l’autre quand on le regarde attentivement...

Et dans la sexualité, quel est le rôle du regard ?

Catherine : Nous sommes une des seules espèces de mammifères à pouvoir faire l’amour en nous regardant dans les yeux. (avec quelques singes comme les bonobos). Ce regard est un élément très important dans la sexualité, car cela augmente le sentiment d’intimité. J’observe que de nombreuses personnes n’aiment pas trop les positions sexuelles où l’on ne peut pas se regarder dans les yeux. Ou alors, elles les pratiquent en alternative, mais il est rare qu’un couple ne pratique que des postures où les deux amants ne peuvent pas se regarder dans les yeux.

Un autre intérêt du regard, c’est qu’il est un vecteur de l’excitation. Voir l’autre se déshabiller ou entièrement nu ou dans des postures particulières peut être stimulant sexuellement, et encore plus pour les hommes que pour les femmes. C’est bien pour cela que les femmes aiment s’habiller de manière sexy, et que les hommes apprécient cela.

Le regard échangé a donc beaucoup de vertus. Mais a-t-il aussi des inconvénients et lesquels ?

Dr Catherine Solano  :

L’inconvénient, c’est que quand on est complexé par son corps, le regard de l’autre peut être difficile à supporter. Une femme qui se trouve trop grosse, un homme qui trouve son sexe trop petit, ou simplement des personnes qui s’estiment trop âgées pour se sentir séduisantes peuvent percevoir le regard comme quelque chose de dangereux. C’est pourquoi certains couples préfèrent faire l’amour dans l’obscurité, ou dans la pénombre. Ce n’est pas forcément un problème, mais ça peut l’être. En effet, les hommes surtout ont souvent une excitation très centrée sur le visuel. S’ils ne peuvent pas voir le corps de leur partenaire, leur niveau d’excitation peut diminuer et leur érection aussi !

Pourtant l’amour dans le noir, ça peut aussi avoir un effet stimulant non ?

Dr Catherine Solano :

C’est vrai. Je conseille parfois à mes patients de se bander les yeux pour faire l’amour. Cela ne fait pas le même effet que d’éteindre la lumière. Et je leur demande de se caresser en mettant leurs yeux au bout de leurs doigts. Quand on bloque le canal visuel, on se retrouve avec des neurones sensoriels disponibles. Et c’est comme si les autres sens prenaient tout à coup plus de relief, aussi bien l’ouïe que le toucher. De ce fait, on peut beaucoup plus apprécier les chuchotements, les bruits de la respiration, et la tonalité des caresses, les différentes sensations corporelles. C’est souvent un exercice très intéressant pour les couples. C’est comme de faire l’amour dans une autre dimension.

Auriez-vous encore des éléments intéressants sur le rôle du regard dans la sexualité ?

Deux choses : la première, c’est qu’il est important de regarder ses enfants avec amour. On les prépare plus tard à pouvoir être regarder et regarder l’autre avec amour. Les jeunes qui ne supportent pas qu’on les regarde, ceux qui gardent une capuche en plein soleil ou qui disent « tu veux ma photo ? » sur un ton agressif quand vous les regardez sont souvent des enfants qui n’ont pas reçu suffisamment de regards d’amour. Le regard peut donc être source d’amour et de paix.Quand on se sent aimé, on n’est pas violent.

Et puis, un détail : la paupière est une zone de peau très fine et sensible assez érogène. C’est un lieu très propice aux caresses très légères et aux baisers. Elle est pourtant assez peu chouchoutée de cette manière !

 

Regard, amour et sexualité

- Le regard est un signe d’amour : Des études l’ont montré : plus l’amour est intense entre deux personnes, plus ces personnes se regardent fréquemment, longuement et avec une forte intensité. Cela a été étudié avec des caméras cachées et un questionnaire pour évaluer le sentiment amoureux. (source : Rubin Z. 1970, mesurement of romantic love » journal of personality and social psychology. (16 , 265-273) Et l’on ne sait pas si c’est parce qu’on s’aime que l’on se regarde ou si c’est aussi parce que l’on se regarde beaucoup que l’on cultive l’amour...

- Pendant l’amour, le regard est important. Les humains sont parmi les seuls mammifères (avec certains singes) à pouvoir faire l’amour en se regardant dans les yeux. Ce regard approfondit l’amour et l’attachement.

- Un exercice pour réaliser l’importance du regard : faire l’amour avec les yeux bandés. L’attention qui est naturellement présente dans le regard se porte ailleurs, sur les autres organes des sens, en particulier le toucher. Les caresses deviennent différentes, plus ressenties et plus subtiles...

- Le regard peut être ressenti comme une agression pour celui qui n’aime pas son corps et ne le croit pas aimable. Si l’on est complexé que l’on se trouve trop gros(se), trop maigre, trop ridé(e), trop laid, on peut se sentir très mal sous le regard de l’autre. C’est pour cette raison que certains couples préfèrent l’amour dans l’obscurité... C’est dommage car le corps de l’autre, même imparfait (et il l’est toujours !) est une source d’émotions, c’est l’intimité de l’autre qui vous touche en profondeur, encore plus que son esthétique.