rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Le blog de Priorité Santé Santé et Médecine

Publié le • Modifié le

Relation sexuelle et fuite urinaire

media
©pixabay

Sandrine Mercier : Dr Solano, vous allez nous parler des personnes qui, pendant une relation sexuelle, ont peur d’avoir une fuite urinaire… Est-ce fréquent comme problème ?


- Dr Catherine Solano, sexologue : Oui, c’est très très fréquent, bien plus qu’on ne le pense. C’est très fréquent chez les femmes, car pendant une relation sexuelle, les mouvements de va-et-vient du sexe masculin peuvent entraîner de sensations urinaires ressenties comme inquiétantes. Beaucoup de femmes sont concernées et peu en parlent, c’est un peu tabou !

- Sandrine Mercier : Que doit faire une femme si elle ressent une envie d’uriner pendant une relation sexuelle ?

Dr Catherine Solano : Peut-être qu’elle doit simplement ne rien faire, car c’est souvent normal ! Et souvent, ce n’est même pas le signe que son corps a besoin d’uriner. En effet, pendant l’excitation sexuelle, la paroi vaginale gonfle côté avant, c’est-à-dire du côté du ventre. Et ce gonflement déclenche une pression sur la paroi de l’urètre, ce tube qui évacue l’urine vers l’extérieur. Or, quand on appuie sur l’urètre, cela entraîne une sensation comme si vous aviez envie d’aller aux toilettes pour uriner, même si votre vessie est quasiment vide.

- Sandrine Mercier : Quand une femme ressent cette sorte d’envie d’uriner pendant qu’elle est en pleine action comme vous dites, que fait-elle en général ?

- Dr Catherine Solano : Une femme qui a peur d’uriner en pleine action a tout simplement tendance à tout arrêter… Elle dit stop à son partenaire. Et c’est dommage, parce que ce « faux besoin d’uriner » est souvent le signe que l’orgasme est en train de s’approcher…Et si elle arrête tout, elle n’a pas d’orgasme !

- Sandrine Mercier : Comment faire alors, pour ne pas se sentir bloquée par une telle sensation pendant un rapport sexuel quand on est une femme ?

- Dr Catherine Solano : Il faut d’abord savoir qu’une telle sensation pendant une relation sexuelle peut être une sensation annonciatrice d’orgasme. Ensuite, pour être rassurée, c’est bien qu’une femme pense tout simplement à aller uriner avant une relation sexuelle ! Comme ça, elle sait que sa vessie est vide et que si elle ressent une envie d’uriner, ça a très peu de chance de venir de sa vessie.

Sandrine Mercier : D’un autre côté, il faut aussi dire que certaines femmes peuvent vraiment avoir des fuites d’urine pas moments !

- Dr Catherine Solano : Oui, c’est exact. C’est pour cela que chez une femme qui a parfois des petites pertes urinaires à d’autres moments, il faut vraiment en parler à son médecin pour faire un bilan. Il ne faut pas en avoir honte. Parce que vous savez, pour un médecin, c’est banal. Et mieux vaut en parler à votre médecin qui peut vous aider qu’à votre partenaire qui lui, ne pourra pas vous aider et qui lui, se sentira peut-être gêné !

- Sandrine Mercier : Quelles sont les solutions en cas de réelle incontinence urinaire ?

- Dr Catherine Solano : Nous disposons de divers traitements selon la cause : le traitement hormonal local pour les femmes ménopausées qui suffit parfois en cas de petit souci, le traitement par médicaments d’une vessie hyperactive, la rééducation périnéale, et bien sûr la chirurgie qui a fait de grands progrès en ce domaine.

- Sandrine Mercier : Est-ce que cette peur des fuites a une relation avec le phénomène des femmes fontaine ?

- Dr Catherine Solano : Pour certaines femmes oui. Elles peuvent perdre du liquide en jet par l’urètre au moment de l’orgasme. 10 % des femmes ont déjà été confrontées à ce phénomène appelé « éjaculation féminine». Il est le témoin d’une excitation et d’un plaisir intense. Le partenaire peut être étonné (pour les hommes non informés) ou joyeux (pour les hommes au courant sachant que c’est le signe d’une jouissance particulièrement forte).

- Sandrine Mercier : Et les hommes ont-ils eux aussi parfois peur de fuites urinaires pendant un rapport sexuel ?

- Dr Catherine Solano : Oui, cela arrive chez les hommes qui ont des soucis de prostate, en particulier un adénome de prostate. Parce qu’ils ont très souvent envie d’uriner le jour comme la nuit.

- Sandrine Mercier : Et chez les hommes qui sont opérés de la prostate ?

- Dr Catherine Solano : Cette peur des fuites existe aussi chez les hommes qui doivent être opérés de la prostate pour un adénome ou un cancer. Parce qu’ils peuvent avoir quelques fuites au début. C’est vrai que cela existe, mais c’est de moins en moins fréquent avec les progrès de la chirurgie. Et surtout, il faut surtout oser en parler à son médecin. Heureusement, la plupart du temps, avec les opérations actuelles, ces soucis disparaissent assez rapidement, en quelques semaines ou plusieurs mois et dans le cas contraire, nous disposons de traitements de plus en plus efficaces.