rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Pakistan

media

Situation géographique:
D’une superficie de 796 095 km², la République islamique du Pakistan est un État situé dans la partie nord-ouest du sous-continent indien. Le Pakistan est bordé par la mer d'Oman au sud, l'Inde à l'est, l'Iran à l'ouest, l'Afghanistan et la Chine au nord-est.

Capitale : Islamabad (1,08 million d'habitants)

Régime politique : République

Démographie
Population : 179 millions d'habitants
Densité : 225,05 hab./km²
Indice de fécondité : 3,3
Croissance démographique : 2,5 %
Espérance de vie : Femmes : 67,3 ans - Hommes : 65,6 ans

Société
Ethnies : Pendjabi, Sindhi, Pachtouns, Ourdous, Baloutches
Langues : anglais (officielle), ourdou (langue nationale), pendjabi (48 %), pachtou (13 %), sindhi (12 %), cachemiri, baloutche
Religions : islam 97 % (sunnites 77 %, chiites 20 %), hindouisme (1,5 %), christianisme (1,5 %)
Alphabétisation : 55 %
Développement humain : 146e / 187 pays (PNUD 2014)

Economie
Monnaie : roupie pakistanaise
Croissance : 3,7% (2013)
Inflation : 8 %
PIB par habitant : 1 290 $
Dette publique : 63,09 % du PIB

Chronologie
15 août 1947 : création du Pakistan suite à la partition des Indes britanniques.
1947-1948 : première guerre indo-pakistanaise qui aboutit à la partition du Cachemire, divisé en deux parties, l’une sous contrôle pakistanais, l’autre sous administration indienne. Trois guerres indo-pakistanaises suivent en 1965, 1971 et 1999.
1958 : coup d’État du général Muhammad Ayub Khan qui impose la loi martiale. Il reste au pouvoir jusqu’en 1969.
1967 : création du Parti du peuple pakistanais (PPP) par l’opposant Zulfikar Ali Bhutto.
1971 : Zulfikar Ali Bhutto devient président et rétablit la démocratie (il sera exécuté en 1979). Sécession du Pakistan oriental qui devient le Bangladesh.
1977 : coup d’État du général Mohammad Zia ul-Haq qui instaure un régime militaire et islamique. Il meurt dans un accident d’avion en 1988.
1988 : en novembre, victoire aux élections législatives du PPP face à l’Alliance démocratique islamique (IJI). En décembre, Benazir Bhutto, fille de Zulfikar Ali Bhutto, est élue Premier ministre.
1990 : le président Ghulam Ishaq Khan limoge Benazir Bhutto. Le leader de l’Alliance démocratique islamique, Nawaz Sharif, devient Premier ministre.
1993 : en juin, démission du président Ghulam Ishaq Khan et du Premier ministre Nawaz Sharif sous la pression des militaires. En octobre, victoire du PPP aux élections anticipées. Benazir Bhutto retrouve son poste de Premier ministre jusqu’à son limogeage en 1996 pour corruption.
1997 : Nawaz Sharif est nommé Premier ministre.
1998 : le Pakistan procède à six essais nucléaires en réponse aux essais indiens.
1999 : coup d’État du général Pervez Musharraf, qui décrète l’état d’urgence.
2001 : en juin, le général Pervez Musharraf se proclame président et dissout le parlement. En décembre, un attentat contre le parlement fédéral indien de New Delhi, attribué au Pakistan, provoque de nouvelles tensions entre les deux pays.
2002-2003 : arrestations puis livraisons aux Etats-Unis de chefs d’Al-Qaïda dont Khalid Cheikh Mohammed, le planificateur des attentats du 11 septembre.
2004-2006 : offensive de l’armée dans la région du Waziristan contre des chefs tribaux hébergeant des Talibans et des combattants d’al-Qaïda. L’offensive reprend en 2009 au Waziristan et dans la vallée de Swat.
2007 : en juillet, opération militaire contre la Mosquée rouge d’Islamabad occupée par des étudiants islamistes armés. En octobre, Pervez Musharraf est réélu président. En décembre, assassinat de Benazir Bhutto à Rawalpindi.
2008 : en février, victoire aux élections législatives du PPP. En mars, Yousouf Raza Gilani est élu Premier ministre par l’Assemblée nationale. En août, démission de Pervez Musharraf. En septembre, Asif Ali Zardari, veuf de Benazir Bhutto, est élu président par le Parlement.
2010 : frappes des drones américains de la CIA contre des positions talibanes au Waziristan. Affaiblissement du pouvoir d’Asif Ali Zardari face à l’armée et après la gestion des inondations de l’été (plus de 20 millions de sinistrés).
2011 : en janvier, crise politique suite à l’éclatement de la coalition politique au pouvoir. En février, mandat d'arrêt international à l'encontre de l'ancien président, le général Pervez Musharraf, en exil à Londres depuis 2008. En mai, exécution d'Oussama Ben Laden par un commando des forces spéciales américaines à Abbottabad. Tensions avec le gouvernement américain suspectant l’armée et les services de renseignement (ISI) du Pakistan d’avoir protégé le leader d’al-Qaïda. Quelques jours plus tard, le Premier ministre Yousuf Raza Gilani annonce l'ouverture d'une enquête de haut niveau sur la présence d'Oussama Ben Laden à Abbottabad depuis 5 ans. En novembre, le gouvernement prend des sanctions à l'encontre de l'OTAN et de l'ISAF à la suite d'une bavure qui a fait 26 morts parmi les soldats pakistanais.

2012
26 avril : le Premier ministre Yousouf Raza Gilani est déclaré coupable d'outrage au tribunal pour avoir refusé de rouvrir le procès pour corruption présumée visant notamment le président Asif Ali Zardari, accusé de corruption et de détournements de fonds publics.
19 juin : la Cour suprême annonce la destitution du Premier ministre, Yousuf Raza Gilani, suite à sa condamnation pour outrage au tribunal.
21 juin : mandat d'arrêt contre le ministre de l'Industrie textile, Makhdoom Shahabuddin, qui devait être désigné Premier ministre.
22 juin : Raja Pervez Ashraf est nommé Premier ministre.
12 septembre : 110 morts lors d'un l'incendie dans une usine textile de Karachi.
21 septembre : manifestations de plusieurs dizaines de milliers de personnes pour dénoncer la diffusion du film jugé blasphématoire envers l'Islam, "Innocence of Muslims" (L'Innocence des Musulmans) tourné à Hollywood, et les nouvelles caricatures du Prophète Mahomet publiées par l'hebdomadaire français Charlie Hebdo. Des violences ont éclaté faisant 17 morts et plus de 220 blessés, notamment à Peschawar et Islamabad. Le ministre des Chemins de fer, Ghulam Ahmad Bilour, promet une récompense de 100 000 dollars "à celui qui tuera le blasphémateur", auteur du film.
15 octobre : la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai, grièvement blessée d'une balle dans la tête lors d'un attentat à la sortie de son école de filles, est évacuée vers la Grande-Bretagne. Elle recevra le prix Sakharov au Parlement européen le 20 novembre 2013.

2013
15 janvier : la Cour suprême émet un mandat d'arrêt à l'encontre du Premier ministre, Raja Pervez Ashraf, soupçonné avec 15 autres personnes, dans une affaire de corruption portant sur des contrats énergétiques illégaux. Plusieurs milliers de personnes manifestent à Islamabad pour demander la démission du gouvernement accusé de corruption.
24 mars : l'ancien président Pervez Musharraf est de retour, après un exil de près de 4 ans, malgré un mandat d'arrêt international lancé le 12 février 2011 pour son implication présumée dans l'assassinat de l'ancienne Première ministre, Benazir Bhutto.
19 avril : Pervez Musharraf est arrêté. Il comparaît le 23 devant le tribunal antiterrorisme de Rawalpindi.
12 mai :le parti de l'ancien premier ministre Nawaz Sharif vainqueur des élections législatives.
3 juin : Sardar Ayaz Sadiq, candidat de la Ligue musulmane-Nawaz (PML-N), élu président de l'Assemblée nationale.
5 juin : Nawaz Sharif, candidat de la Ligue musulmane pakistanaise (PLM-N), élu Premier ministre par le Parlement.
20 août : l'ancien président Pervez Musharraf est officiellement inculpé du meurtre de l'ancienne Première ministre, Benazir Bhutto.
9 septembre : Mamnoon Hussein, membre de la Ligue musulmane (PML-N), prête serment en tant que 12ème président du Pakistan.
24 septembre : violent séisme dans la province du Balouchistan (350 morts et 450 blessés).
30 décembre : pour la première fois dans l'histoire du pays, une femme, Ashraf Jehan, juge à la Haute cour de la province méridionale du Sind, est nommée juge à la Cour fédérale pour la charia (loi islamique).

2014
9 janvier : comparution devant le tribunal, pour la 1ère fois, de l'ancien président Asif Ali Zardari pour détournement de fonds.
1er mars : les Talibans du mouvement islamiste Tehreek-e-Taliban Pakistan annoncent un cessez-le-feu d'un mois pour relancer les négociations de paix avec le gouvernement. Ce même jour, un attentat contre une équipe médicale assurant la vaccination contre la poliomyélite dans la zone tribale de Khyber, fief taliban, fait 12 morts et 11 blessés.
13 mars : après l'acquittement de ses 4 violeurs, Amina Bibi, 18 ans, s'immole par le feu devant le commissariat de la province agricole du Pendjab.
9 juin : 37 personnes sont tuées lors d'un assaut de plus de 12 heures mené par un commando taliban à l'aéroport de Karachi.
25 juin : un avion de la compagnie nationale est pris pour cible juste avant son atterrissage à l’aéroport de Peshawar, dans le nord-ouest du pays. Une femme est tuée et des membres d’équipage blessés.
30 août : la police utilise du gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc contre des milliers de manifestants réunis dans le centre de la capitale pour exiger la démission du Premier ministre. Depuis mi-août, l'opposition, menée par Imran Khan, organise un sit-in dans la capitale.
12 septembre : l'armée annonce avoir arrêté les exécutants de la tentative d'assassinat dont avait fait l'objet Malala Yousafzaï en octobre 2012 dans le nord-ouest du Pakistan.
10 octobre : le prix Nobel de la paix est décerné à la Pakistanaise Malala
Youzafsai, 17 ans, et à l'Indien Kailash Satyarthi, 60 ans, "pour leur combat contre
l'oppression des enfants et des jeunes et pour le droit de tous les enfants à
l'éducation".
26 novembre : quatre vaccinateurs contre la polio sont abattus dans le sud-ouest du pays, forçant les autorités locales à mettre un frein à la campagne d'immunisation contre cette maladie dont le pays est le premier foyer mondial. Ces nouveaux meurtres portent à au moins 65 le nombre de travailleurs antipolio tués au cours des deux dernières années au Pakistan.
16 décembre : le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP) attaque une école pour enfants de soldats à Peshawar, tuant au moins 153 personnes dont 132 enfants. Le lendemain, le Premier ministre Nawaz Sharif annonce la levée du moratoire sur la peine de mort, en vigueur depuis 2008, dans les cas de terrorisme. Le 24, les responsables politiques du Pakistan décident d'instaurer des tribunaux militaires pour les affaires de terrorisme.

2015
13 février : 19 morts et 60 blessés dans l'attaque d'une mosquée de la minorité chiite à Peshawar.
10 mars : le Pakistan lève complètement son moratoire sur la peine de mort.
28 avril : le gouvernement atteint le seuil des cent exécutions depuis la levée du moratoire sur la peine capitale.
8 mai : un accident d’hélicoptère au Gilgit-Baltistan, dans le nord, cause la mort des ambassadeurs de Norvège et des Philippines, des épouses des ambassadeurs de Malaisie et d’Indonésie, et des deux pilotes de l’appareil.
13 mai : au moins 43 personnes sont tuées dans une attaque contre un autobus transportant des musulmans de la minorité chiite à Karachi.
26 juin : la canicule qui affecte le sud du pays fait plus de 1 150 morts en quelques jours.
9 août : la province du Pendjab annonce l'ouverture d'une enquête judiciaire sur un important scandale d'abus sexuels commis sur au moins 280 enfants.
26 octobre : un puissant séisme de magnitude 7,5 secoue l'Asie du sud, faisant près de 300 morts au Pakistan et en Afghanistan.
4 novembre : une usine s'effondre, dans une zone industrielle de l'est du pays, faisant au moins 45 morts. Parmi les victimes, de nombreux enfants, âgés de 10 à 16 ans, qui travaillaient sur le site.
21 novembre : un utilisateur de Facebook est condamné à 13 ans de prison. Officiellement, il était poursuivi pour avoir publié en octobre des propos haineux. La  condamnation est prononcée par un tribunal spécial anti-terroriste, une première qui inquiète.
2 décembre : le gouvernement procède aux premières exécutions d'insurgés impliqués dans le massacre perpétré par des talibans dans une école de Peshawar (nord-ouest), à l'approche du 1er anniversaire de l'attaque qui avait fait plus de 150 morts, en majorité des enfants.
29 décembre : au moins 26 personnes sont tuées et des dizaines d'autres blessées lorsqu'un kamikaze taliban fonce en moto sur les bureaux d'un organisme gouvernemental à Mardan, dans le nord-ouest du pays. C'est une branche du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), le mouvement taliban pakistanais, qui revendique cet attentat.

2016
20 janvier : les talibans attaquent le campus de l'université de Bacha Khan à Charsadda, au nord-ouest du pays, faisant au moins 21 morts et plus de 30 blessés.

Documentation RFI, janvier 2016