rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Près de 6000 agressions sexuelles signalées à Uber aux Etats-Unis en 2017-2018 (officiel)

Arabie saoudite Pétrole Mohammed ben Salman

Publié le • Modifié le

Pétrole: pourquoi le fait que Saudi Aramco publie ses résultats interpelle

media
Si les chiffres publiés par Aramco sont intéressants, c'est tout simplement parce qu'ils soient divulgués, une première. REUTERS/Ahmed Jadallah/File Photo

A Riyad, le géant pétrolier Saudi Aramco vient de publier un bénéfice semestriel en baisse de 12% par rapport à l'an dernier en raison de la baisse des cours du pétrole. C'est la première fois que le groupe public saoudien publie ses résultats semestriels.


La publication de ces résultats va bien au-delà de l'annonce d'un recul des bénéfices sur les six derniers mois. Certes, il ne faut pas négliger cet indicateur de l'état du marché pétrolier mondial : au lieu des 53 milliards de dollars de bénéfices engrangés pendant le premier semestre 2018, Saudi Aramco a dû se contenter entre janvier et juillet 2019 de seulement 46,9 milliards de dollars.

Mais il n'en reste pas moins que, toutes catégories confondues, c'est l'entreprise la plus rentable au monde. Plus rentable même que les géants du numérique.

Si ces chiffres sont véritablement intéressants, c'est plutôt du fait qu'ils sont, précisément, divulgués. Car cette première, en rupture avec des décennies d'opacité, accrédite l'idée d'une relance du processus d'introduction en Bourse d'une petite partie du capital d'Aramco.

Depuis 2016, le prince Mohamed ben Salman évoque cette possibilité, dans le cadre de sa politique de réforme de l'économie du royaume saoudien. Idée que le prince héritier et homme fort de la famille Saoud a encore évoquée en juin dernier. Mais rien n'est encore sûr.

Chronologie et chiffres clés