rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Israël Territoires Palestiniens

Publié le • Modifié le

Israël ferme l'esplanade des Mosquées à Jérusalem après des heurts

media
Des forces de police israéliennes appréhendent une femme palestinienne près de la porte des Lions, dans la vieille ville de Jérusalem, le 12 mars 2019. REUTERS/Ammar Awad

La police israélienne a évacué et fermé mardi 12 mars l'esplanade des Mosquées à Jérusalem après des heurts entre forces de l'ordre et Palestiniens sur ce site ultra-sensible, théâtre de nouvelles tensions depuis quelques semaines. Par ailleurs, un Palestinien est décédé après avoir été blessé par balle lors de heurts avec les forces israéliennes à Salfit, dans le centre de la Cisjordanie occupée.


Les forces israéliennes ont indiqué mardi 12 mars avoir fermé les accès à l'esplanade des Mosquées. Cette décision fait suite à des heurts entre des policiers israéliens et des Palestiniens avant la fermeture du site, affrontements visibles sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux. Un engin incendiaire a été lancé contre un poste de la police israélienne sur le site.

Plus de dix Palestiniens ont été arrêtés, certains pour l'attaque à l'engin incendiaire, selon la police, qui précise qu'un policier avait souffert d'inhalations de fumée.

La police a en outre restreint l'accès à la Vieille ville, où se trouve l'esplanade des Mosquées, pour les Palestiniens, y compris pour ceux qui y vivent, ont indiqué des habitants à l'AFP.

Deux morts en Cisjordanie occupée

Des heurts ont par ailleurs eu lieu en Cisjordanie. Le Croissant-Rouge a indiqué que 40 Palestiniens avaient été blessés. Le ministère palestinien de la Santé a ensuite rapporté la mort d'un d'entre eux, Mohamed Chahine, 23 ans, décédé à l'hôpital de Salfit après avoir été blessé par un tir dans le coeur.

Une porte-parole de l'armée israélienne a indiqué à l'AFP que « des dizaines de Palestiniens (avaient) pris part à une manifestation violente et jeté des pierres sur les soldats israéliens, qui ont riposté à l'aide de moyens anti-émeutes ».

Plus tôt dans la journée, un Palestinien avait été abattu par des soldats israéliens après avoir tenté, selon l'armée, de les attaquer à l'arme blanche à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, territoire occupé par Israël depuis plus de 50 ans.

(Avec AFP)

Chronologie et chiffres clés