rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Iran Défense

Publié le • Modifié le

L'Iran montre les muscles avant l'anniversaire de sa révolution

media
Photo d'un précédent tir de missile balistique effetué par l'Iran en 2015 (photo d'illustration). REUTERS/farsnews.com

Trois jours avant le quarantième anniversaire de la révolution islamique, l'Iran a lancé un nouveau défi aux Etats-Unis et les pays occidentaux, en envoyant dans l'espace un nouveau satellite et en dévoilant un nouveau missile très puissant d'une portée de 1 000 km.


Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Le nouveau missile, appelé Dezful, a été dévoilé en même temps qu'une usine de fabrication d'engins balistiques enfouie sous terre.

La télévision iranienne a montré les images du nouveau missile et de ce qui est présenté comme une ville souterraine de production de missile balistique.
Cette nouvelle démonstration de force intervient alors que les Etats-Unis et l'Union européenne ont demandé à l'Iran de cesser la production de ses missiles balistiques.

Déjà, samedi dernier, l'Iran avait annoncé avoir testé un autre missile de croisière d'une portée de 1350 kilomètres.

Critiques des Occidentaux

Dans un autre geste de défi, l'Iran a affirmé avoir placé en orbite un satellite de communication en utilisant une fusée de fabrication iranienne. Il y a quelques jours, l'Iran avait lancé un autre satellite mais n'avait pas réussi à le placer en orbite.

Washington et les pays européens critiquent les lancements de satellite en soutenant que l'Iran utilise la même technologie pour les fusées et ses missiles balistiques, ce qui, selon les pays occidentaux, est contraire à la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Chronologie et chiffres clés