rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Syrie EI Réfugiés

Publié le • Modifié le

Syrie: 25000 civils fuient les combats contre le groupe EI

media
Les violences dans l'est de la Syrie ont poussé quelque 25000 personnes à l'exil, dont 8000 au cours des cinq dernières semaines, selon le HCR (illustration).. REUTERS/Alaa al-Faqir

Alors que les Etats-Unis amorcent leur retrait militaire de Syrie - du matériel a déjà quitté la région, annonce ce vendredi la coalition anti-EI -la situation sur le terrain est encore loin d'être stabilisée. Le Haut-Commissariat de l'ONU estime ainsi qu'au cours des six derniers mois 25 000 personnes ont fui les combats contre les dernières poches tenues par les jihadistes du groupe Etat islamique.


C'est dans l'est de la Syrie, non loin de la frontière irakienne que se trouve le dernier bastion du groupe Etat islamique. De son « califat » autoproclamé, il ne reste que de minuscules enclaves assiégées par les combattants kurdes syriens des FDS et par la coalition internationale anti-jihadiste, commandée par les Etats-Unis.

Les combats sont intenses comme l'a encore montré cette semaine la contre-offensive lancée par le groupe EI qui a fait plusieurs dizaines de victimes dans les rangs kurdes.

C'est cette violence qui a poussé quelque 25 000 personnes à l'exil, dont 8 000 au cours des cinq dernières semaines, selon le Haut-Commissariat de l'ONU aux réfugiés.

Le HCR s'alarme de la situation de ces civils, en fuite dans le désert parfois sans eau ni nourriture. Des hommes, des femmes et des enfants qui prennent la direction d'un camp de déplacés, situé plus au nord.

L'organisation ajoute qu'environ 2 000 civils syriens seraient actuellement pris au piège, en territoire contrôlé par le groupe Etat islamique.

Chronologie et chiffres clés