rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Syrie Turquie

Publié le • Modifié le

Syrie: offensive jihadiste à l'ouest d'Alep

media
Un rebelle syrien à Tadef, dans le gouvernorat d'Alep, le 3 janvier 2019. REUTERS/Khalil Ashawi

Les jihadistes de Hayyat Tharir al-Cham continuent leur avancée dans l'ouest d'Alep. La ville en elle-même est sous le contrôle du régime syrien mais, à l'ouest, de violents combats opposent depuis plusieurs jours les combattants de l'ancienne branche d'al-Qaïda avec différentes factions rebelles. Dimanche 6 janvier, Hayyat Tharir al-Cham a repris le contrôle de la ville d'Atarib, la localité la plus importante à l'ouest d'Alep. 


Cela fait une semaine que l'organisation Hayyat Tharir al-Cham a lancé une offensive dans le nord-ouest de la Syrie. Un renouveau de violence entre la province d'Idlib et l'ouest d'Alep. Cette zone est de longue date le théâtre d'une lutte intestine entre jihadistes et rebelles.

Dimanche 6 janvier selon le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, Rami Abdel Rahmane, les jihadistes sont entrés dans la principale ville à l'ouest d'Alep : «L'organisation Hayyat Tahrir al-Cham, aussi appelée Jabhat al-Nosra, contrôle actuellement la ville d'Atarib. Une ville conscidérée comme un haut-lieu de la révolution syrienne. Il y a eu un accord entre Jabhat al-Nosra et les rebelles qui contrôlaient Atarib.

Plus de 100 combattants ont été évacués vers la ville d'Afrin où se trouve l'armée turque. On ignore si cet accord et le fait que Tharir al-Cham ait pris le contrôle, en l'espace de quelques jours, de 25 localités est le fruit de négociations menées avec les renseignements ou le gouvernement turcs».

Face à la volonté affichée d'Hayyat Tharir al-Cham de prendre le contrôle d'un maximum de territoires, les forces turques maintiennent leurs positions au nord d'Alep autour de la ville d'Afrin et soutiennent nombre de factions rebelles. 

Chronologie et chiffres clés