rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Iran

Publié le • Modifié le

Iran: attentat meurtrier dans une province à forte minorité sunnite

media
Des forces de sécurité iraniennes inspectent les lieux de l'attentat à Chabahar, le 6 décembre 2018. Tasnim News Agency /Handout via REUTERS

Une attaque à la voiture piégée a fait au moins deux morts et une quarantaine de blessés dans le sud-est de l'Iran, dans une province qui compte une importante minorité sunnite.


Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Selon les responsables militaires, l'assaillant a tenté de forcer en voiture l'entrée du quartier général des forces de l'ordre dans la ville portuaire de Chabahar, située non loin de la frontière pakistanaise.

Il a fait exploser sa voiture à l'entrée de ce quartier général alors que les gardes ont tenté de le stopper en tirant sur lui. Dans l'explosion, en plus des deux militaires et de l'assaillant tués, des civils ont été blessés.

Le port de Chabahar est stratégique pour l'Iran. En effet, il permet de créer un corridor nord-sud, permettant de faciliter les exportations d'autres pays vers l'Afghanistan et de relier les pays d'Asie centrale aux mers chaudes.

Attaques régulières

La ville de Chabahar est située dans la province de Sistan-Balouchistan, à la frontière pakistanaise, qui compte une importante minorité sunnite, alors que la très grande majorité de la population iranienne est chiite.

Des groupes extrémistes sunnites mènent régulièrement des attaques armées dans cette région. Dernière en date : une dizaine de soldats iraniens ont été enlevés par un de ces groupes extrémistes avant d'être emmenés au Pakistan.

L'Iran accuse les Etats-Unis et l'Arabie saoudite de soutenir ces groupes  et demande au gouvernement pakistanais de coopérer pour mieux contrôler sa frontière.

Chronologie et chiffres clés