rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Liban Israël Hezbollah

Publié le • Modifié le

Le Liban surveille de près les travaux israéliens le long de la frontière

media
Sur cette photo prise le 4 décembre 2018 près de la frontière libanaise au nord de la ville de Misgav Am, on peut voir des bulldozers et des excavatrices en action. JALAA MAREY / AFP

L'armée israélienne a annoncé avoir lancé une opération pour détruire des tunnels souterrains reliant le Liban au territoire israélien et percés par le Hezbollah. Au Liban, les niveaux politique et militaire sont sur le qui-vive.


Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

Le président libanais Michel Aoun a procédé à des consultations avec les hauts responsables politiques et militaires de l’Etat, et a demandé aux services de sécurité de suivre de près les activités israéliennes qui se déroulent à quelques mètres seulement de la clôture frontalière.

L'armée libanaise a fait part dans un communiqué de « sa totale disposition à faire face à toute situation d'urgence » et indiqué que ses unités accomplissaient « leurs missions habituelles le long de la frontière en coopération et en coordination avec la Finul ».

Une porte-parole de cette force des Nations unies déployée au sud du Liban a assuré que « la situation dans sa zone d’opération reste calme ».

Le Hezbollah de son côté n'a pas officiellement réagi. Mais la communication militaire du parti chiite a publié des photos de bulldozers et d’excavatrices en action, sous la protection de soldats israéliens. Un message censé montrer qu’il est présent et surveille de près tout ce qui se passe.

Le Liban craint qu’Israël prenne prétexte de l’affaire des tunnels pour poursuivre la construction d’un mur dont le tracé passe en certains points en territoire libanais.

Chronologie et chiffres clés