rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Brexit: accord entre la Suisse et la Grande-Bretagne sur le maintien des règles en vigueur dans le transport aérien
  • Football : l'Olympique lyonnais (France) affrontera le FC Barcelone (Espagne) en huitièmes de finale de la Ligue des champions
  • Football : le Paris Saint-Germain (France) affrontera Manchester United (Angleterre) en huitièmes de finale de la Ligue des champions
  • Gilets jaunes: le président Macron organise mardi une réunion à l'Elysée sur le grand débat
  • Gilets jaunes: Macron organise mardi une réunion à l'Elysée sur le grand débat
  • Industrie automoblie: le conseil d'administration de Nissan échoue à nommer un successeur à Carlos Ghosn (communiqué)
  • Sécurité routière: le nombre de morts sur les routes en recul de 1,8% en novembre (officiel)
  • Attentat de Strasbourg: un proche du tueur présenté à un juge d'instruction (parquet de Paris)
  • Yémen: le cessez-le-feu entre officiellement en vigueur mardi à Hodeïda (responsable ONU)
  • France-social: la SNCF versera des primes exceptionnelles à près de 100 000 salariés (Pepy)

Syrie Etats-Unis

Publié le • Modifié le

Syrie: des Marines en renfort à Deir Ezzor

media
Des membres des Forces démocratiques syriennes (SDF) dans le village de Susah, dans la province de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie, le 13 septembre 2018. Les FDS combattent l'EI qui contrôle la ville de Hajin. Delil souleiman / AFP

Une violente bataille se déroule depuis le 10 septembre entre les Forces démocratiques syriennes, soutenues par les Etats-Unis, et le groupe jihadiste Etat islamique, qui défend ses dernières positions à l’est de la province orientale de Deir Ezzor. L’Observatoire syrien des droits de l’homme a affirmé que des Marines américains ont été envoyés en renfort sur ce front.


Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

Un avion a atterri près de Hajin, la dernière ville encore contrôlée par le groupe Etat islamique, pour soutenir les Forces démocratiques syriennes - les FDS - qui peinent à avancer depuis plus de trois semaines dans cette région fortifiée. Les jihadistes ont planté des milliers de mines et harcèlent les assaillants à coups de véhicules bourrés d’explosifs conduits par des kamikazes.

La bataille, qui dure depuis le 10 septembre, a fait 210 morts dans les rangs des jihadistes, et plus de 110 chez les FDS, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme. L’ONG, basée en Grande-Bretagne, ajoute qu’un convoi des troupes de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, composé d’une dizaine de camions et de véhicules blindés, s’est dirigé vers la ville de Hajin, défendue par plusieurs centaines de jihadistes, dont des étrangers.

Les combats se déroulent sur la rive orientale de l’Euphrate, largement contrôlée par les FDS, à majorité kurde, soutenues par des troupes américaines et des forces spéciales françaises. L’autre rive est sous le contrôle de l’armée gouvernementale syrienne, appuyée par ses alliés russes, iraniens et du Hezbollah libanais.

Le groupe Etat islamique étendait son califat auto-proclamé, à cheval entre la Syrie et l’Irak, sur la moitié du territoire syrien. Aujourd’hui, sous l’effet d’offensives distinctes menées par l’armée syrienne et les FDS, il n’en contrôle plus que 1%.

Chronologie et chiffres clés