rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Yémen: violents combats à Hodeida en dépit des appels au calme (sources militaires pro-gouvernement)
  • Société Générale: amende aux Etats-Unis de 1,34 milliard de dollars pour violations de sanctions

Rodrigo Duterte Israël Philippines

Publié le • Modifié le

Défense et immigration au menu de la visite de Duterte en Israël

media
Cette visite a pour but de réchauffer les relations entre les deux pays, refroidîtes notamment par les déclarations du président Duterte se comparant à Hitler. REUTERS/Stringer

Ce dimanche 2 septembre, le président philippin Rodrigo Duterte a entamé une visite en Israël de quatre jours, avant de se rendre en Jordanie. Le signe d'un rapprochement entre Israël et les Philippines qui entendent conclure des accords militaires et migratoires. Près de 30 000 Philippins immigrés travaillent en Israël, la plupart comme aides à domicile.


Avec notre correspondante à Manille, Marianne Dardard

Durant son déplacement, Rodrigo Duterte devrait promouvoir la coopération militaire avec Israël, qui a déjà vendu à l’archipel des radars et des véhicules blindés.

Rodrigo Duterte devrait également aller à la rencontre de la communauté grandissante des travailleurs immigrés, qui espèrent un accord supprimant les commissions des agences de recrutement pouvant atteindre plusieurs milliers de dollars.

Loin des médias, tenus à l’écart, Rodrigo Duterte inaugurera un mémorial de la Shoah, en hommage au millier de juifs qui avaient alors trouvé refuge aux Philippines. Il s’agit de faire définitivement oublier qu’à peine élu, Rodrigo Duterte s’était comparé à Adolf Hitler en déclarant, en référence à l’Holocauste, qu’il « serait ravi d’exterminer » trois millions de personnes dans le cadre de sa guerre antidrogue. Des propos qui avaient choqué à travers le monde, avant que le dirigeant philippin ne présente ses excuses.

Vers un déménagement de l'ambassade à Jérusalem ?

Enfin, il y a quelques mois, lorsque les Américains avaient installé leur ambassade à Jérusalem, des médias avaient laissé entendre que les Philippines pourraient faire de même. Aujourd'hui Manille indique que ce n'est pas à l'ordre du jour.

Chronologie et chiffres clés