rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Décès d'Aretha Franklin: édition spéciale sur RFI ce 17 août à partir de 5h15 TU (7h15, heure de Paris)

Iran Etats-Unis

Publié le • Modifié le

Iran: les manifestations contre l'inflation se poursuivent à travers le pays

media
Des manifestations se sont produites dans plusieurs villes d'Iran pour une cinquième soirée consécutive, ce samedi 4 août. Sur cette capture vidéo, on peut voir une protestation vendredi à Mashhad, dans la province de Khorasan Razavi. NASIM NEWS AGENCY / AFP

En Iran, des manifestations se sont déroulées ces derniers jours dans plusieurs villes de province contre la dégradation de la situation économique. Le retrait des Etats-Unis de l'accord et le retour à partir de lundi minuit, heure de Washington, de sanctions économiques dures contre l'Iran, ont déjà fortement affecté l'économie du pays et la valeur de la monnaie nationale. Depuis plusieurs mois, on assiste à une chute vertigineuse de la valeur de la monnaie iranienne. En mars dernier, un dollar américain valait 50 000 rials, aujourd'hui, il vaut au moins le double.


Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

La chute du rial affecte bien évidemment les prix de tous les produits, notamment de consommation courante qui ont fortement augmenté ces derniers mois, comme l'explique Hossein, le patron d'un magasin dans un marché municipal créé par les autorités dans tous les quartiers depuis plusieurs années pour vendre des produits moins chers aux citoyens : « Le prix des produits fabriqués en Iran même a augmenté d'au moins 40% au cours des deux derniers mois, dit-il. Pour les produits étrangers, le prix a augmenté de 100 à 150%. Le pouvoir d'achat des gens a fortement baissé. Je peux dire que nos ventes ont baissé de 50% à cause de cela. »

La hausse des prix et la détérioration de la situation économique inquiètent fortement les Iraniens qui craignent une dégradation encore plus importante avec l'arrivée des sanctions américaines à partir de lundi, comme l'explique Fatemeh, une femme au foyer d'une cinquantaine d’années venue faire ses courses avec sa fille. « Tout est devenu très cher, constate-t-elle. Je suis venue faire mes courses. La plupart des rayons sont vides. Cela va s'aggraver. Nous allons être encore plus sous pressions. Qu'est-ce qui va se passer ? Je ne le sais pas vraiment. »

Le gouvernement a tenté d'enrayer la chute de la monnaie iranienne et la hausse des prix, sans grand résultat. De nombreux Iraniens craignent l'arrivée des nouvelles sanctions américaines qui pourraient aggraver la situation économique. Ce qui a provoqué les récentes manifestations qui ont touché plusieurs villes de province.

Chronologie et chiffres clés