rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Egypte Terrorisme

Publié le • Modifié le

Egypte: l'armée affirme avoir tué 52 terroristes dans le Sinaï

media
Des policiers égyptiens sont en route pour la vile d'el-Arich, le 26 juillet 2018. Khaled DESOUKI / AFP

Cinquante-deux membres du groupe Etat islamique du Sinaï ont été tués dans le nord de la péninsule égyptienne, a annoncé ce dimanche 5 août le porte-parole militaire. Le nord du Sinaï est, depuis quatre ans, le théâtre de sanglants combats entre les forces de l'ordre et le groupe Etat islamique.


Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

Selon le communiqué du porte-parole militaire égyptien, il s'agit du bilan d'une série d'opérations menées par l'armée et la police. L’armée égyptienne, qui a envoyé près de 50 000 militaire depuis le mois de février dans le Nord-Sinaï, affirme avoir tué 39 « terroristes » dans plusieurs opérations.

L'armée utilise non seulement les Forces spéciales, les blindés et l'artillerie, mais elle a souvent recours à des bombardements aériens.

Selon des experts, les performances en contre-guérilla de l'armée se sont améliorées grâce notamment à l'usage de drones et d'images satellite.

La police a, de son coté, indiqué avoir tué 13 terroristes dans des opérations autour de la capitale du Sinaï, el-Arich. En quatre ans, les combats dans le Nord-Sinaï ont fait plus de 4 000 morts. Un millier de militaires et de policiers, près de 3 000 jihadistes et plusieurs centaines de civils.

Chronologie et chiffres clés