rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Riyad salue l'accord sur le Yémen et se déclare favorable à une solution politique (officiel)
  • France: Edmond Simeoni, figure de l'autonomisme corse, est décédé à 84 ans (entourage)
  • Social: usines en grève, barrages routiers et manifestations en Belgique pour un meilleur pouvoir d'achat
  • Attaque de Strasbourg: le président Emmanuel Macron se rend sur place vendredi après-midi (Elysée)
  • L'Otan indique vouloir «réexaminer» son engagement au Kosovo à cause de sa nouvelle armée (Stoltenberg)
  • Armée au Kosovo: la Serbie restera «sur le chemin de la paix» (Premier ministre)
  • Strasbourg: le marché de Noël rouvre en présence de Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur
  • La Chine indique vouloir suspendre les surtaxes douanières sur les voitures importées des Etats-Unis (officiel)
  • Japon: dix facultés de médecine ont falsifié les résultats au concours d'entrée, indique le ministère de l'Education
  • Kosovo: le Parlement vote la création d'une force armée (AFP)
  • Attaque de Strasbourg: sept personnes en garde à vue, dont deux nouvelles la nuit dernière (procureur de Paris)
  • Côte d'Ivoire: l'opposant Henri Konan Bédié évoque une alliance avec l'ex-président Gbagbo
  • Manifestation des «gilets jaunes»: pour l'«acte V» à Paris, un dispositif «semblable» à celui de samedi dernier (préfet de police)

Israël Religion Benyamin Netanyahu

Publié le • Modifié le

Israël: les Druzes dans la rue contre la loi controversée sur l’Etat-nation

media
Selon les médias israéliens, quelque 50.000 personnes ont pris part à la manifestation. REUTERS/Corinna Kern

Adoptée le 19 juillet dernier, cette loi à valeur constitutionnelle qui réaffirme le caractère juif de l’Etat hébreu, suscite de nombreuses oppositions parmi les minorités d’Israël. Les premiers à faire front sont les Druzes, une communauté arabophone et musulmane d’à peine 130 000 personnes qui organisait ce samedi soir 4 août  une manifestation d’ampleur à Tel-Aviv pour protester contre cette loi qu’ils jugent raciste. Reportage.


Avec notre envoyée spéciale à Tel-Aviv,  Marine Vlahovic

Ils hissent des drapeaux israéliens, mais aussi druzes, haut dans le ciel tout en demandant l’égalité. Dans la ligne de mire des dizaines de milliers de manifestants rassemblés sur la place Yitzhak Rabin au cœur de Tel-Aviv : la loi dite de l’Etat-nation qui inscrit dans le marbre le caractère juif de l’Etat hébreu en faisant fi des minorités.

Ce texte rétrograde également la langue arabe qui perd son statut officiel. Un affront pour la communauté druze, très fidèle à Israël et qui contrairement aux autres Arabes israéliens sert dans l’armée.

Les organisateurs de la manifestation - des officiers réservistes - ont réussi leur pari : réunir des Israéliens de toute confession. Une véritable démonstration de force pour demander l’amendement de cette loi qu’ils jugent raciste. Tandis que le Parlement israélien a convoqué une session extraordinaire sur le sujet mercredi prochain.

(Re) lire : Israël: des voix s'élèvent contre la loi controversée sur «l'Etat-nation juif»

Chronologie et chiffres clés