rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Syrie EI Israël Jordanie

Publié le • Modifié le

Raid israélien en Syrie contre l'EI

media
Patrouille israélienne le long de la ligne de cessez-le-feu entre la Syrie et Israël sur le plateau du Golan (illustration). REUTERS/Ammar Awad

L'armée israélienne annonce avoir tué sept hommes armés liés au groupe Etat islamique en Syrie, à la frontière avec le plateau du Golan sous contrôle israélien. Les forces russes et syriennes affirment pourtant contrôler l'intégralité de cette zone sud-ouest du territoire syrien.


Sept corps ont été retrouvés par l'armée israélienne qui affirme également avoir saisi à leurs côtés cinq fusils d'assaut, des ceintures explosives et des restes de grenades. Selon le porte-parole de l'armée, ces supposés membres de l'organisation Etat islamique tentaient de pénétrer en territoire israélien afin d'y commettre des attentats.

Il affirme également que l'opération menée dans la zone par l'armée du président syrien Bachar al-Assad a provoqué une dispersion des membres des groupes affiliés à l'Etat islamique. Ils se déplaceraient armés et en formation de combat.

Les forces syriennes et russes mènent une offensive depuis le 19 juin dans cette région du sud-ouest de la Syrie. Face à la violence de l'opération, la majorité des forces rebelles qui contrôlaient la zone ont accepté de capituler. L'armée russe a ainsi affirmé ce jeudi que le régime syrien a repris le contrôle des provinces méridionales de Soueida, Deraa et Quneitra

« Les forces syriennes, appuyées par l'aviation russe ont détruit complètement les forces du groupe Etat islamique et de l'ex-Front al-Nosra et ont repris le contrôle des provinces de Soueida, Deraa et Quneitra », s'est réjoui un haut gradé russe. Mais de nombreux combattants du groupe Etat islamique, qui tenaient certaines poches, ont réussi à fuir dans cette vaste région abritant de petits villages.

De son côté, la Jordanie dit également avoir éliminé des jihadistes dans la province de Deraa. Des déclarations qui tempèrent l'optimisme affiché par la Russie.

Chronologie et chiffres clés