rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Syrie Bachar el-Assad Humanitaire Réfugiés

Publié le • Modifié le

Syrie: flou humanitaire et affrontements armés à Deraa malgré le cessez-le-feu

media
Des civils passent devant un char de l'armée de Bachar el-Assad, le 7 juillet 2018, à Deraa. REUTERS/ Omar Sanadiki

Dans le sud-ouest de la Syrie, les affrontements entre forces rebelles et armée de Bachar el-Assad ont continué ce dimanche 8 juillet dans la province de Deraa. Un accord de cessez-le-feu avait pourtant été annoncé vendredi. Selon ce plan, les forces du régime syrien devaient reprendre petit à petit le contrôle de la région alors que les forces rebelles devaient être évacuées dans la province d'Idleb. Mais pour l'heure, comme souvent, l'application du cessez-le-feu entre les deux forces est compliqué.


Alors que des factions rebelles attaquaient ce dimanche un convoi des forces de Bachar el-Assad, des raids aériens du régime syrien visaient des secteurs rebelles de la ville de Deraa. Certains groupes armés du sud syrien refusent ouvertement de se retirer. La région est bordée par la frontière jordanienne, elle est donc très importante économiquement.

Parallèlement depuis vendredi, à la suite de l'annonce du cessez-le-feu, les milliers de civils réfugiés à la frontière jordanienne ont repris le chemin de leur foyer. Si certains semblent être effectivement rentrés chez eux, beaucoup errent encore à la recherche d'un refuge. Ils ignorent si leur maison est encore debout, et comment ils seront traités par les forces de Bachar-el Assad.

Pour l'heure, ni les Nations unies ni les organisations humanitaires n'ont accès à la région. Selon le coordinateur de l'ONU, un convoi d'aide attend le feu vert du régime syrien pour se rendre dans les localités récemment reprises et évaluer sur place de la situation humanitaire réelle.

Chronologie et chiffres clés