rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn entendu au Japon sur des soupçons de dissimulation de revenus au fisc (médias)
  • Israël: un ministre clé reste au gouvernement, éloignant la probabilité d'élections
  • Le Cambodge n'autorisera aucune base militaire étrangère sur son sol (Premier ministre Hun Sen)
  • France: de nouveaux rassemblements de «gilets jaunes», opérations escargots et dépôts pétroliers bloqués ce lundi

Israël Syrie Réfugiés Benyamin Netanyahu

Publié le • Modifié le

Israël: l'armée renforce sa présence le long de la frontière syrienne

media
Des soldats israéliens près de la frontière syrienne, sur le plateau du Golan, le 10 février 2018 (image d'illustration). REUTERS/ Ammar Awad

L'armée israélienne renforce sa présence le long de la frontière syrienne dans le Golan. Par ailleurs, Israël rappelle qu'aucun réfugié ne sera accueilli sur son territoire.


Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

C’est sur Twitter que l’armée israélienne a annoncé le renforcement du dispositif militaire sur le plateau du Golan. Vidéo de tanks à l’appui, le communiqué indique encore que des troupes d’artillerie supplémentaires sont également mises en place.

Tsahal a l’intention de poursuivre sa politique de non-intervention dans le conflit syrien, souligne un porte-parole militaire. Mais en cas d’atteinte à la souveraineté israélienne ou de menaces contre des civils, Israël réagira avec fermeté.

Un message clair

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a indiqué que son pays continuera à fournir une aide humanitaire aux civils syriens mais n’accueillera pas de réfugiés syriens sur son pays.

Pour les commentateurs, le message israélien est clair et s’adresse au président syrien : Israël veut un retour aux accords de désengagement de 1974 sur le plateau du Golan. Pour le quotidien Haaretz, les objectifs d'Israël dans le secteur sont de tenir l’Iran à distance, ne pas contrarier les Russes, aider les civils et surtout se tenir à l’écart des combats.

Chronologie et chiffres clés