rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Liban France

Publié le • Modifié le

Législatives au Liban: la diaspora appelée à voter pour la première fois

media
Une électrice de la diaspora libanaise dépose son bulletin dans l'urne au consulat du Liban à Paris, le 29 avril 2018. ALAIN JOCARD / AFP

Ce dimanche 29 avril est le troisième et dernier jour de vote aux élections législatives pour les Libanais habitant à l'étranger. Il s’agit d’un vote historique puisque c'est la première fois que la diaspora peut participer à un scrutin depuis la création du pays. Quelque 1 200 électeurs étaient appelés à voter dans la mairie du XVème arrondissement de Paris.


Dans la mairie du XVème arrondissement ce dimanche, les sourires sont historiques. Georges Salem habite en France depuis 40 ans. Heureux, il espère qu'à l'avenir, le vote de la diaspora provoque le changement politique qu'il souhaite voir dans son pays. « C’est formidable parce que maintenant, tous les Libanais dans le monde vont pouvoir voter, et ça, ça pourrait changer un peu la donne », explique-t-il.

Moins de 9 000 Libanais sur les dizaines de milliers de ressortissants que compte la France s'étaient déplacés. La faute à un dispositif mal pensé selon Joumana Timéri. « Sur les listes électorales, il n’y a que des noms et des photos. C’est pour les gens qui savent lire l’arabe, or nos enfants qui sont nés en France ne sont pas forcément des arabophones, où en tout cas ils ne le lisent pas », détaille-t-elle.

L'électrice pointe aussi le manque d'informations données à la diaspora avant ces élections et le fait qu'aucun député ne la représente. Nadim Sfer, fonctionnaire à la retraite, tempère. « Au moins, pour une fois on vote librement. Au Liban, ce n’est pas la même chose, ici on est libre de faire ce que l’on veut, il n’y a pas une pression et des partis politiques, chacun vote librement ».

Le Liban votera quant à lui la semaine prochaine, 3,5 millions d'électeurs sont invités à déposer leur bulletin dans l’urne.

Chronologie et chiffres clés