rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Urgent
Foot: Paris s'incline à Liverpool (3-2) et Monaco perd contre l'Atlético de Madrid (1-2) lors de la 1ère journée de la Ligue des champions

Egypte Arabie saoudite

Publié le • Modifié le

Le prince héritier saoudien reçu en grande pompe en Egypte

media
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi accueille le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman à l'aéroport du Caire le 4 mars 2018. The Egyptian Presidency/Handout via REUTERS

Le prince héritier d'Arabie saoudite a entamé samedi 3 mars une visite de trois jours en Egypte. La première étape d'une tournée qui doit le mener aussi au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Dès son arrivée au Caire, le prince Mohammed ben Salman qui est accompagné d'une importante délégation saoudienne a entamé les discussions avec les hauts responsables égyptiens.


Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

C'est un accueil de roi que l'Egypte a réservé à Mohammed ben Salman dont c'est la première visite en tant que prince héritier. Dès son entrée dans l'espace aérien, il a été escorté par une escadrille de Rafale, le fleuron de l'armée de l'air égyptienne et à sa descente d'avion, c'est le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi qui l'accueillait.

Les deux hommes ont immédiatement entamé les discussions. L'Egypte, pays le plus peuplé du monde arabe et l'Arabie saoudite, pays le plus riche, veulent renforcer leur coopération stratégique à un moment où Le Caire et Riyad ont très nettement renforcé leur puissance militaire.

En ligne de mire : l'Iran et celui qui est considéré comme son allié arabe, le Qatar, ainsi que la confrérie des Frères musulmans. L'économie figurera aussi en bonne place avec un accroissement des investissements saoudiens en Egypte.

Fait sans précèdent de la part d'un haut responsable des lieux saints de l'islam, le prince héritier visitera également le pape copte à la cathédrale orthodoxe.

Chronologie et chiffres clés