rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Viaduc effondré en Italie: le bilan est désormais de 38 morts confirmés et de plusieurs disparus (Salvini)
  • Ankara refuse à nouveau de lever l'assignation à résidence du pasteur Brunson (médias)
  • Viaduc effondré en Italie: le gouvernement indique vouloir révoquer la concession autoroutière (ministres)
  • Israël rouvre un passage vital vers la bande de Gaza après des semaines de tensions (officiel)
  • Le président russe Vladimir Poutine se déclare prêt à rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (KCNA)
  • Ankara annonce l'augmentation des tarifs douaniers de plusieurs produits américains (journal officiel)

Syrie Liban Israël

Publié le • Modifié le

Frappes israéliennes en Syrie: la condamnation du Liban

media
Après les raids en Syrie et la chute du F-16 israélien, le président de la République Michel Aoun (photo d'archives) s'est concerté avec Saad Hariri et Nabih Berry. REUTERS/Mohamed Azakir/File Photo

Au Liban, le ministère des Affaires étrangères a dénoncé samedi 10 février les frappes israéliennes en Syrie et a décidé d'adresser une lettre au Conseil de sécurité de l'ONU pour protester contre « l'utilisation par Israël de l'espace aérien libanais pour mener ses attaques contre la Syrie ».


Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Le Liban a réagi avec fermeté après les raids menés par l'aviation israélienne contre la Syrie, samedi à l'aube. Beyrouth a décidé de déposer une plainte auprès du Conseil de sécurité, condamnant Israël et mettant en garde contre la violation de son espace aérien dans le but de commettre des attaques en Syrie, précise un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

L'aviation israélienne a souvent tiré des missiles de longue portée à partir du ciel libanais, pour réduire les risques d'être la cible de la DCA syrienne.

Après les raids en Syrie et la chute du F-16 israélien, le président de la République Michel Aoun s'est concerté avec le Premier ministre Saad Hariri et le chef du législatif Nabih Berry. Il a également évalué la situation avec le chef de l'armée.

Le ministre de la Défense a quant à lui dénoncé, auprès du chef de la Finul, déployée à la frontière avec Israël, les simulacres de raids menés samedi par l'aviation israélienne au-dessus du Liban.

Pour le Hezbollah, la chute du F-16 marque le début d'une nouvelle étape stratégique, qui met fin aux violations de l'espace et du territoire syrien par les avions israéliens.

Des fragments de missiles sol-air, tirés par la DCA syrienne, se sont abattus dans la plaine orientale de la Bekaa et dans une localité du sud du Liban.

Chronologie et chiffres clés