rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Viaduc effondré en Italie: le bilan est désormais de 38 morts confirmés et de plusieurs disparus (Salvini)
  • Ankara refuse à nouveau de lever l'assignation à résidence du pasteur Brunson (médias)
  • Viaduc effondré en Italie: le gouvernement indique vouloir révoquer la concession autoroutière (ministres)
  • Israël rouvre un passage vital vers la bande de Gaza après des semaines de tensions (officiel)
  • Le président russe Vladimir Poutine se déclare prêt à rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (KCNA)
  • Ankara annonce l'augmentation des tarifs douaniers de plusieurs produits américains (journal officiel)

Jordanie Israël

Publié le • Modifié le

Amir Weissbrod nouvel ambassadeur d'Israël en Jordanie

media
Les forces de sécurité jordaniennes aux alentours de l'ambassade israélienne à Amman. REUTERS/ Stringer NO RESALES. NO ARCHIVES

C'est une étape de plus dans le rapprochement entre Israël et la Jordanie : le ministère israélien des Affaires étrangères vient de nommer un nouvel ambassadeur à Amman. Amir Weissbrod devrait prendre ses fonctions prochainement et aura pour première mission de mettre un terme à ce coup de froid diplomatique qui dure depuis le mois de juillet 2017 lorsqu'un agent de sécurité israélien avait tué deux Jordaniens dans l'enceinte de l'ambassade.


Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

Israël et la Jordanie ne s'accordent toujours pas sur le déroulé des événements qui ont conduit à la fermeture de l'ambassade israélienne à Amman mais les deux pays semblent vouloir tourner la page de ce différend. Fin janvier, Israël avait annoncé la réouverture progressive de sa représentation dans la capitale jordanienne. Le gouvernement de Benyamin Netanyahu avait également exprimé « ses regrets » concernant la mort de deux Jordaniens en juillet dernier ainsi que celle d'un autre ressortissant jordanien tué à l'un des points de passage entre les deux pays en 2014.

Le contact avait alors été renoué mais la délégation israélienne en Jordanie n'avait toujours pas de chef de mission. La gestion de la crise en juillet par l'ambassadrice alors en poste avait été critiquée à Amman. Et les autorités jordaniennes semblaient refuser son retour dans leur capitale. Finalement, ce mercredi, le ministère israélien des Affaires étrangères lui a désigné un successeur : Amir Weissbrod. Ce diplomate de carrière va occuper à Amman son premier poste d'ambassadeur mais il connaît le pays : il fut premier secrétaire de l'ambassade dans la capitale jordanienne au début des années 2000. La vice-ministre des Affaires étrangères lui a souhaité « beaucoup de chance » dans ce qu'elle qualifie de « poste important ».

Pour mémoire, le 23 juillet 2017, un agent de sécurité israélien tue deux Jordaniens dans l'enceinte de la représentation diplomatique. Un acte de légitime défense, aux yeux d'Israël qui parle d'une tentative d'attaque de la part d'une des victimes. Mais la Jordanie, elle, réclame que des poursuites soient engagées à l'encontre de l'agent israélien.

Chronologie et chiffres clés