rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Arabie saoudite Droits de l’homme Qatar

Publié le • Modifié le

Arabie saoudite: le cheikh al-Awdah hospitalisé après quatre mois en prison

media
Salman al-Awdah en 2012. Wikimedia Commons / Emad Alhusayni

Un célèbre prédicateur saoudien a été hospitalisé après quatre mois passés en détention, pour un tweet qui avait déplu aux autorités.  Le cheikh Salman al-Awdah serait mal en point, selon sa famille qui a alerté l'organisation Amnesty international.


On sait peu de choses sur l'état de santé du cheikh Salman al-Awdah. Mais sa famille est suffisamment inquiète pour alerter l'organisation Amnesty international, qui dénonce « un traitement honteux de la part des autorités saoudiennes ».

Avant d'être hospitalisé, le prédicateur, âgé de 61 ans, a passé quatre mois à l'isolement, sans pratiquement aucun contact avec sa famille ou un avocat.

Le cheikh n'est sous le coup d'aucune inculpation. Il a été arrêté en septembre dernier après un tweet appelant à la réconciliation entre son pays, l'Arabie saoudite et le Qatar qui sont en crise ouverte depuis sept mois.

Cela a, semble-t-il, déplu aux autorités. Salman al-Awdah est un prédicateur connu. A l'époque, une vingtaine d'autres dignitaires, intellectuels et journalistes, avaient également été interpellés.

Salman al-Awdah est un prédicateur connu, suivi par 14 millions d'internautes sur Twitter avant son arrestation. Dans les années 1990, il a participé à un mouvement islamiste anti-américain, qui demandait aussi une monarchie constitutionnelle en Arabie saoudite.

→ À relire : En Arabie saoudite, un célèbre prédicateur arrêté pour ses tweets sur le Qatar

Chronologie et chiffres clés