rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Le président catalan destitué Carles Puigdemont est arrivé à Copenhague (TV danoise)
  • Rohingyas: le programme de retours des réfugiés ne débutera pas dans les délais prévus (responsable bangladais)
  • Pour le président équatorien, le cas de Julian Assange est un «problème»
  • Mer de Chine: la marée noire a triplé de taille en 4 jours, selon Pékin
  • Vietnam: l'apparatchik enlevé en Allemagne condamné à la prison à vie (médias officiels)

Arabie saoudite Football Sports

Publié le • Modifié le

Foot: des Saoudiennes autorisées dans les stades pour la première fois

media
Des Saoudiennes déambulant dans un marché de Riyad. REUTERS/Faisal Al Nasser

Accompagner son mari au stade ou même y aller juste entre amies, pour bon nombre de femmes dans le monde, cela n’a rien de surprenant. Mais en Arabie Saoudite, ce 12 janvier 2018, ce sera une grande première. A Jeddah, des femmes assisteront ainsi à un match de football.


C’est un événement dans la deuxième ville d’Arabie Saoudite mais pas seulement. En tout, trois stades de football ouvrent leurs portes aux femmes, à partir du 12 janvier 2018 : celui de Jeddah mais aussi celui de Ryad, la capitale, et celui de Dammam à l'Est du pays.

Difficile d'anticiper le nombre de supportrices qui feront le déplacement. Les autorités saoudiennes promettent toutefois que si l'expérience s'avère positive dans ces trois enceintes, la réforme s'appliquera à l'ensemble du royaume.

L'Arabie Saoudite applique une version rigoriste de la loi islamique pour certaines activités (voyager ou étudier par exemple). Les femmes doivent demander l'autorisation à un homme de leur famille. Depuis 2015, elles peuvent néanmoins voter et être élues. Et, cet été, elles auront enfin le droit de conduire.

Une mesure parmi plusieurs autres réformes

Globalement, des réformes sociales et économiques supervisées par le jeune prince héritier Mohammed ben Salman ont été engagées récemment en Arabie Saoudite. L'autorisation, pour les femmes, de s'asseoir en tribune fait partie de ce programme d'ouverture plus global baptisé « vision 2030 ».

C’est donc une interdiction de moins dans le royaume, après l'autorisation pour les Saoudiennes de conduire. D'ailleurs, elles étaient nombreuses le 11 janvier à Jeddah à se presser au premier salon automobile qui leur est réservé, afin de choisir leur future voiture.

Chronologie et chiffres clés