rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Israël Territoires Palestiniens Energies

Publié le • Modifié le

Les livraisons d'électricité reprennent vers la bande de Gaza

media
Femme palestinienne dans la bande Gaza utilisant un générateur pour faire face aux besoins d'électricité, le 8 janvier 2018. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

Depuis six mois, l'enclave palestinienne était quasiment plongée dans le noir. Depuis avril, l'Autorité palestinienne refusait de payer la facture d'électricité à l'Etat hébreu qui avait réduit ses livraisons de 120 à 70 mégawatts par jour. L'Autorité palestinienne a annoncé la semaine dernière vouloir lever ses sanctions et a demandé à Israël de reprendre sa livraison totale d'électricité vers Gaza. C'est la fin d'un bras de fer entre le Hamas et le Fatah de Mahmoud Abbas.


De notre correspondante à Ramallah, Marine Vlahovic

La levée de cette sanction sur l'électricité était l'une des principales demandes du Hamas, engagé depuis octobre dernier dans un processus de réconciliation avec le Fatah qui patinait ces derniers temps. C'était aussi l'une des principales attentes des Gazaouis. Car depuis la décision de Mahmoud Abbas en avril dernier de ne plus payer la facture de l'électricité fournie par Israël, les deux millions d'habitants de l'enclave palestinienne n'avait plus que quatre heures de courant par jour au lieu de huit.

Sur demande de l'Autorité Palestinienne, Israël a repris ce lundi 8 janvier sa livraison normale d'électricité de 120 mégawatts par jour, c'est à dire un tiers des besoins quotidiens de la bande de Gaza. Mais les lignes égyptiennes qui fournissent également du courant à l'enclave ne sont toujours pas remises en service. L'unique centrale de Gaza est alimentée au coup par coup. Les Gazaouis sont donc loin d'avoir de l'éĺectricité 24h/24h.

Chronologie et chiffres clés