rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Urgent
Coupe du monde 2018 : le Danemark et l'Australie font match nul 1-1 (groupe C)

Jordanie Syrie EI Réfugiés

Publié le • Modifié le

La Jordanie autorise la livraison d'aide humanitaire dans le sud de la Syrie

media
Des réfugiés dans le camp de Rukban, à la frontière entre la Syrie et la Jordanie, le 1er mars 2017. KHALIL MAZRAAWI / AFP

Alors que seules quelques portions de territoire le long de la frontière irako-syrienne sont encore contrôlées par l'organisation Etat islamique, la situation humanitaire peine à s'améliorer dans de nombreuses régions, comme dans le sud de la Syrie, à la frontière jordanienne, où les autorités viennent d'autoriser, exceptionnellement, la livraison d'aide humanitaire.


Avec notre correspondant à Amman, Jérôme Boruszewski

Ce sera une livraison exceptionnelle, en une seule fois. Des grues vont transporter, en plein désert jordanien, des cargaisons d'aide humanitaire des Nations unies et les engins vont les déposer dans le camp de Rukban, côté syrien, par-dessus la frontière.

Début octobre, les autorités jordaniennes avaient pourtant indiqué qu'elles ne prendraient pas en charge les dizaines de milliers de réfugiés syriens de ce camp et que l'aide humanitaire devait transiter par la Syrie uniquement. La frontière entre les deux pays est fermée depuis un an et demi. Plus de 50 000 réfugiés y sont bloqués côté syrien.

La Jordanie espérait que le camp ferme il y a plusieurs mois. Finalement, elle autorise l'acheminement de l'aide par son territoire. La situation humanitaire sur place est critique. Des médias russes rapportent que des militants armés, aux abords du camp, empêchent les réfugiés de rentrer chez eux, qu'ils bloquent les livraisons de nourriture, et que d'anciens combattants du groupe Etat islamique ont également trouvé refuge dans le camp de Rukban.

Chronologie et chiffres clés