rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Arabie saoudite Mohammed ben Salman

Publié le • Modifié le

Arabie saoudite: hausse des prestations sociales pour compenser l'austérité

media
Le prince héritier Mohammed ben Salman, nouvel homme fort de l'Arabie saoudite, le 5 décembre 2017, à Riyad. Saudi Press Agency/Handout via REUTERS

Pour amortir l'impact des mesures d'austérité budgétaires, l'Arabie saoudite a décidé de relever certaines prestations sociales. Cette mesure fait suite à l'instauration d'une TVA frappant la plupart des biens de consommation et des services qui a créé des mécontentements dans toutes les classes de la société saoudienne.


Selon un site d'information saoudien, une dizaine de princes qui manifestaient contre la fin de la gratuité de l'eau et de l'électricité pour la famille régnante ont été arrêtés. Mais des Saoudiens plus modestes, comme les militaires et les fonctionnaires, vont recevoir une allocation destinée à compenser la baisse de pouvoir d'achat liée à l'instauration de la TVA.

Cette mesure concerne une large fraction de la population, car la plupart des Saoudiens sont d'une manière ou d'une autre employés par l'Etat. La TVA ainsi que d'autres mesures d'austérité ont pour but de faire face à la chute du prix du pétrole dont l’Arabie saoudite dépend largement.

Le budget pour 2018 prévoit aussi des dépenses importantes pour relancer la croissance et développer une économie moins dépendante de l'or noir, sous l'impulsion du prince héritier Mohammed ben Salman. Et afin de pouvoir céder en bourse 5 % du capital d'Aramco, la compagnie pétrolière nationale, l’Arabie saoudite va la doter d'un véritable conseil d'administration, une nouveauté pour cette institution.

Chronologie et chiffres clés