rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Egypte Ligue Arabe Jérusalem Donald Trump

Publié le • Modifié le

Jérusalem: le grand imam d'Al-Azhar annule une rencontre avec Mike Pence

media
Au Caire, ce vendredi 8 décembre, des manifestants ont brûlé un drapeau israélien devant la mosquée al-Azhar. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

Une conférence ministérielle extraordinaire va se tenir samedi 9 décembre au siège de la Ligue arabe au Caire pour examiner la réponse à donner à la décision du président Donald Trump de transférer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. Ce vendredi, les autorités religieuses islamiques ont exprimé leur mécontentement.


Avec notre correspondant au Caire,  Alexandre Buccianti

Après les responsables politiques arabes qui ont unanimement formulé leur désapprobation, c’est au tour des autorités religieuses islamiques d’exprimer leur mécontentement.

La Grande mosquée d’al-Azhar, une des plus hautes autorités morales de l’islam sunnite, a non seulement condamné la décision américaine, mais son imam a annulé une rencontre qu’il devait avoir avec le vice-président américain Mike Pence le 20 décembre. « Je ne reçois pas ceux qui falsifient l’histoire », a déclaré le cheikh Ahmed al-Tayeb.

L’imam a par ailleurs convoqué une réunion du Conseil des sages de l’islam qu’il préside et a appelé à une conférence régionale réunissant les plus hautes autorités musulmanes et chrétiennes pour répondre à la décision de Washington.

De son côté, l’association internationale pour le boycott d’Israël ainsi que de nombreux partis de gauche ont appelé au boycott de tous les produits américains dans le monde arabe et musulman.

Le pape copte orthodoxe Tawodros II s’est joint au cheikh de l’Azhar et annoncé son refus de recevoir le vice-président américain lors de sa visite en Egypte.

Chronologie et chiffres clés