rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Syrie/chimique: vote vendredi de l'ONU sur une prolongation d'un mois du mandat des enquêteurs (diplomates)
  • Le maire de Caracas, en fuite du Venezuela, va partir en Espagne (porte-parole)
  • Zimbabwe: la plupart des sections régionales du parti au pouvoir demandent à Mugabe de partir (TV d'Etat)
  • Syrie: 26 morts dans un attentat de l'EI contre des déplacés (OSDH)

Irak EI

Publié le • Modifié le

A Rawa, les forces irakiennes à l'offensive contre le groupe EI

media
Après la ville d'al-Qaïm, les forces irakiennes tentent de reprendre Rawa au groupe EI. Photo des forces armées irakiennes près d'al-Qaïm le 4 novembre 2017. AHMAD AL-RUBAYE / AFP

Les forces irakiennes annoncent avoir lancé ces dernières heures une offensive sur la dernière poche jihadiste du pays. Les opérations se déroulent dans le désert occidental frontalier de la Syrie. L’objectif est de reprendre Rawa, la dernière
ville encore sous le contrôle du groupe Etat islamique en Irak.


La ville de Rawa et les villages voisins ont été contournés par les troupes irakiennes lorsqu’elles ont repris la ville frontalière d'al-Qaïm la semaine dernière. Deux divisions d'infanterie et des milices tribales sunnites sont donc reparties vers l’est, ce samedi, à l’assaut de cette localité des rives de l'Euphrate.

Rawa fait partie de ces villes situées de part et d’autre de la frontière irako-syrienne que le groupe Etat islamique avait désignées comme faisant partie de sa « province de l'Euphrate ». La région était utilisée par les jihadistes comme une plateforme pour transférer des combattants, des armes et des marchandises entre les deux pays. Cette province à cheval sur l’Irak et la Syrie était aussi un important symbole pour les islamistes, désireux de supprimer les frontières héritées de l’époque coloniale.

Côté syrien, le groupe Etat islamique a aussi été chassé d'al-Boukamal mercredi 8 novembre. Mais à l'issue de deux jours d'une contre-offensive, l'organisation terroriste a repris le contrôle total de la ville, annonce ce samedi l'Organisation syrienne des droits de l'homme.

Chronologie et chiffres clés