rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Jérusalem

Publié le • Modifié le

Jérusalem: «Les femmes font la paix» défilent pour la reprise des pourparlers

media
Le collectif «Les femmes font la paix» comprenant des femmes palestiniennes et israéliennes défilant près du Jourdain, le 8 octobre 2017. REUTERS/Ronen Zvulun

Des milliers de femmes ont défilé ce dimanche 8 octobre à Jérusalem pour demander la reprise des pourparlers israélo-palestiniens. La manifestation du mouvement Women Wage Peace « Les femmes font la paix » qui a rassemblé 30 000 personnes selon la presse israélienne met un terme à une « marche de la paix » de deux semaines dans l'Etat hébreu et en Cisjordanie occupée. Ces milliers de femmes, Israéliennes et Palestiniennes demandent à leurs gouvernements respectifs la reprise des négociations alors que le processus de paix est au point mort.


Avec notre correspondante à JérusalemMarine Vlahovic

Toutes vêtues de blanc, des milliers de femmes défilent dans les rues de Jérusalem. Le mot paix est sur toutes les banderoles et sur toutes les lèvres. Et pour Margalit Bliblerg il y a urgence. « Il doit y avoir et il y aura des négociations entre les deux parties. Ce que nous voulons, c'est dire à nos gouvernements "vous pouvez le faire, et essayez encore et encore, faites-le" », déclare-t-elle.

Car le mouvement non partisan « Les femmes font la paix » a un seul mot d'ordre, selon Yael Admi l'une des organisatrices : la reprise des négociations entre les dirigeants palestiniens et israéliens au plus vite. « C'est la seule façon de donner un meilleur avenir à nos enfants. Nous sommes si nombreuses, et de tous bords politiques. Et nous demandons à nos leaders, s'il vous plaît, donnez-nous la paix », estime-t-elle.

Aux côtés des Israéliennes, des Palestiniennes ont ce même désir de paix explique Huda Abu Arqoub, qui vit en Cisjordanie. « Officiellement l'Autorité palestinienne a montré sa volonté de paix, et maintenant il y aussi des Palestiniens qui défilent dans les rues pour dire qu'ils veulent la paix », explique-t-elle. Et ces femmes promettent qu'elles ne s'arrêteront pas tant qu'il n'y aura pas d'accord de paix.