rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Urgent
Egypte: l'attaque d'une mosquée dans le Sinaï fait au moins 54 morts selon la télévision d'Etat

Allemagne Jordanie EI

Publié le • Modifié le

Soldats allemands en Jordanie: le déménagement prend du retard

media
Des avions «Tornado» allemands sur la base turque d'Incirlik, le 21 janvier 2016. TOBIAS SCHWARZ / POOL / AFP

La Bundeswehr devait déménager en octobre ses avions de chasse Tornado engagés dans l'opération de la coalition contre l'organisation de l'EI pour rejoindre la Jordanie. Selon le magazine Der Spiegel, le déménagement pourrait prendre du retard. Les négociations avec la Jordanie bloquent sur l'application de la charia.


Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

Deux cent cinquante soldats allemands participent à l'opération de la coalition contre l'EI. Ils sont basés pour l'instant à Incirlik, en Turquie. Au début de l'été, le gouvernement allemand annonçait leur prochain déménagement pour la Jordanie, tant sont fortes les tensions entre Berlin et Ankara.

Négociation de garanties

Mais pas question pour l'Allemagne d'exposer ses militaires à la charia en vigueur en Jordanie, avec son système de sanctions pouvant aller jusqu'à la peine de mort.

Berlin veut négocier avec Amman une clause garantissant que même en dehors de leurs casernes, ses soldats ne risqueront pas la peine capitale s'ils sont impliqués, par exemple, dans un accident de la circulation ou dans leur temps libre.

Sur le modèle du Qatar

L'Allemagne avait déjà négocié une clause d'immunité de ce type pour ses soldats stationnés au Qatar. Mais pour l'heure, les négociations sont au point mort entre Berlin et Amman. Pas sûr donc que les Tornados puissent épauler la coalition dès le mois d'octobre.

Chronologie et chiffres clés