rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Israël Jordanie

Publié le • Modifié le

Israël-Jordanie: fin de la crise diplomatique après l'attaque dans l'ambassade

media
Les forces de sécurité jordaniennes aux alentours de l'ambassade israélienne à Amman. REUTERS/ Stringer NO RESALES. NO ARCHIVES

Le personnel de l'ambassade israélienne en Jordanie a été évacué. Tous les employés sont revenus en Israël ce lundi soir, le 24 juillet, y compris l'agent de sécurité qui a tué deux Jordaniens dimanche. Un retour qui marque la fin d'une crise diplomatique d'un niveau rare entre les deux pays.


Avec notre correspondant à JérusalemGuilhem Delteil

Pendant près de 24 heures, les forces de police jordaniennes ont encerclé l'ambassade israélienne à Amman et le personnel a été reclus dans le complexe diplomatique.

Une crise ouverte qu'Israël s'est efforcé de désamorcer rapidement, alors que les relations entre les deux pays s'étaient déjà tendues après la mise en place de détecteurs de métaux à l'entrée de l'esplanade des Mosquées de Jérusalem, un lieu administré par la Jordanie.

Le Premier ministre israélien a dans un premier temps dépêché à Amman le chef du Shin Bet, les services de sécurité intérieure. Un séjour de quelques heures dans la capitale jordanienne, qui a permis d'esquisser un accord finalement conclu dans la soirée par les deux dirigeants - Benyamin Netanyahu et le roi Abdallah - lors d'une conversation téléphonique.

Au bout du compte, les autorités israéliennes ont autorisé la police jordanienne à entrer dans l'ambassade pour entendre le récit de l'incident de dimanche par l'agent de sécurité. Une audition qui s'est déroulé dans la soirée, ce lundi, en présence de diplomates israéliens. Et quelques minutes plus tard, l'ensemble du personnel a été autorisé à quitter le pays.

Chronologie et chiffres clés