rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Egypte

Publié le • Modifié le

Egypte: deux touristes tuées et quatre blessées dans une attaque au couteau

media
Un police égyptien à Hurghada après une attaque au couteau contre des touristes, en janvier 2016. AFP PHOTO / MOHAMED EL-SHAHED

Deux touristes ont été tuées ce vendredi 14 juillet dans une attaque au couteau dans la station balnéaire d’Hurghada, dans l’est de l’Egypte. Quatre autres touristes ont été blessées. Les motivations de l'agresseur, qui a été arrêté et identifié par les autorités, restent pour le moment indéterminées.


Les autorités égyptiennes ont confirmé la mort de deux touristes dans l’attaque au couteau commise ce vendredi dans la station balnéaire d’Hurghada. Quatre autres touristes ont été blessées. L’assaillant a été arrêté et est interrogé par la police, a précisé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Selon des sources sécuritaires, l’homme, dont les motivations n’ont pas encore été déterminées, est arrivé à la nage à partir d'une plage publique pour pénétrer dans l’enceinte de l’hôtel Egyptian Red Sea, dans cette station balnéaire située à 400 km au sud du Caire, au bord de la mer Rouge. Des témoins indiquent qu'il a sauté par-dessus le mur de l'hôtel.

Armé d'un couteau, vêtu d'un t-shirt et d'un jean, il a attaqué un groupe d'étrangers, toutes des femmes. Le jeune homme a tenté de prendre la fuite, mais a été capturé par la sécurité interne de l'hôtel, précise notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti. Il a été enfermé dans une cage en attendant l'arrivée de la police.

Selon le parquet l’agresseur âgé de 28 ans est originaire du nord du Delta. Diplômé de la faculté de commerce de l’université islamique d’al-Azhar, il n’a aucun précèdent criminel ou politique. Selon des témoins égyptiens de l’attaque, l’agresseur leur a dit de « dégager car ce n’était pas eux qui étaient visés ».

Le gouverneur de Mer Rouge a évoqué l’éventualité d’un incident isolé. Il a ajouté que les deux Allemandes tuées résidaient à Hurgada et n’étaient pas des touristes à proprement parler. Les autorités veulent éviter, pour le moment, que l’agression soit qualifiée d’acte terroriste pour ne pas affecter le tourisme.

Hurghada a déjà été le théâtre d’une attaque similaire. En janvier 2016, un jeune Suédois et un couple d’Autrichiens avaient été blessés à l’arme blanche par deux hommes, dont l’un avait ensuite été abattu par les forces de l’ordre.

Par ailleurs, une camionnette de la police a été attaquée à l'arme automatique ce vendredi matin dans la région de Badrachin, non loin des pyramides de Saqqarah. Cinq policiers ont été tués.

Depuis la destitution du président Mohamed Morsi en 2013 par l’armée égyptienne, les attentats commis par des groupes extrémistes contre des militaires et des policiers se sont multipliés. Des centaines d’entre eux ont été tués, principalement dans le Sinaï. Des touristes et la communauté chrétienne copte ont également été à plusieurs reprises la cible d’attaques revendiquées par le groupe Etat islamique.

Chronologie et chiffres clés