rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Qatar Emirats Arabes Unis Bahreïn Finances Arabie saoudite Diplomatie

Publié le • Modifié le

Le Qatar dit pouvoir mobiliser 340 milliards de dollars

media
Le Qatar dit disposer de 340 milliards de dollars face aux sanctions arabes. STR / AFP

Voilà plus d'un mois que l'Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis, Barheïn et le Qatar ont rompu toute relation diplomatique avec Doha qu'ils accusent de financer le terrorisme et d'entretenir des relations trop proches avec l'Iran. Face au blocus, le gouverneur de la Banque centrale qatarie se veut rassurant. Selon lui, le pays dispose de solides réserves financières.


340 milliards de dollars : c'est la somme que le Qatar dit pouvoir mobiliser. La Banque centrale du pays détiendrait 40 milliards. Et le fonds souverain national serait en mesure de rassembler 300 milliards.

Selon le gouverneur de la Banque centrale, Abdallah Ben Saoud al-Thani, les montants qui arrivent dans le pays sont plus importants que les retraits : « Nous pensons qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter en ce moment. Notre environnement prouve à tout le monde que nous sommes solides, forts et capables d'être résilients face à n'importe quel choc ».

Doha veut convaincre qu'il peut tenir dans cette situation, alors que l'isolement diplomatique impacte fortement son économie. L'indice boursier qatari a chuté de 8%. Plusieurs agences de notation ont abaissé sa note souveraine. L'Arabie saoudite semble avoir déjà gagné la bataille économique : dans le même temps, son indice boursier a grimpé de 10%.

Chronologie et chiffres clés