rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Football: Le Paris Saint-Germain remporte la Coupe de France face à Angers (1-0)

Iran Hassan Rohani Pétrole

Publié le • Modifié le

L'Iran autosuffisant dans la production d'essence

media
Le président iranien Hassan Rohani a inauguré la raffinerie de Setareh Khalij Fars (Etoile du golfe Persique) dans la ville portuaire de Bandar Abbas, le 30 avril 2017. Cette raffinerie permet à l'Iran de devenir autosuffisant dans la production d'essence. HO / IRANIAN PRESIDENCY / AFP

Le président iranien a inauguré dimanche 30 avril une nouvelle raffinerie permettant au pays de devenir autosuffisant dans sa consommation d'essence, ce qui lui permet d'arrêter ses importations. Un succès célébré par le président modéré Hassan Rohani qui se présente pour un second mandat lors de la présidentielle du 19 mai prochain.
 


Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

La nouvelle raffinerie, située à Bandar Abbas, dans le golfe Persique, permet de produire immédiatement 12 millions de litres d'essence par jour.Ce qui permet à l'Iran de cesser ses importations d'essence. L'Iran produit actuellement quelque 60 millions litres d'essence par jour et en importait douze millions pour répondre à la demande intérieure.

Selon les autorités, la production de la nouvelle raffinerie va être multipliée par trois d'ici un an, ce qui permettra au pays d'exporter même de l'essence. L'Iran possède les quatrièmes réserves de pétrole et les secondes réserves de gaz dans le monde.

Cette nouvelle raffinerie, présentée comme l'une des plus grandes au monde, a été construite par « la base Khatam-ol-Anbia », le bras économique et industriel des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime.

La construction de cette raffinerie, commencée il y a dix ans, avait été ralentie à cause des sanctions internationales. L'accord nucléaire avec les grandes puissances en juillet 2015 et la levée d'une partie des sanctions internationales en janvier 2016 ont permis d'accélérer sa construction.

La base Khatam-ol-Anbia des Gardiens de la révolution, qui est toujours frappée par des sanctions américaines notamment, est très présente dans le secteur énergétique avec de nombreux projets de développement, mais aussi dans d'autres secteurs économiques du pays.

Vue générale de la raffinerie Setareh Khalij Fars (Etoile du golfe Persique) à Bandar Abbas, dans le sud de l'Iran. HO / IRANIAN PRESIDENCY / AFP

Chronologie et chiffres clés