rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Israël Syrie

Publié le • Modifié le

Escalade des tensions entre Syrie et Israël après un raid aérien

media
Une vue du système de défense anti-aérien d'Israël installé sur le plateau du Golan, à la frontière avec la Syrie, le 17 mars 2017. JALAA MAREY / AFP

La tension remonte entre Israël et la Syrie, toujours officiellement en guerre, après le sérieux accrochage de ce vendredi 17 mars. Il s’agissait d’un raid israélien qui a donné lieu à des tirs de missile de la part de la Syrie.


Des raids sur le territoire syrien, une riposte anti-aérienne et l'interception d'un missile en direction du territoire israélien. Il n’y avait pas eu de tels incidents depuis 2011. L'armée syrienne affirme avoir abattu l'un des avions israéliens et en avoir atteint un deuxième, ce qu'Israël réfute.

Les relations sont d'autant plus tendues que le régime syrien est soutenu par le mouvement chiite libanais Hezbollah et par l'Iran, les deux grands ennemis d'Israël, dans sa bataille contre les rebelles.

Isrraël craint l'implantation militaire du Hezbollah

Israël s’en prend régulièrement à des convois d'armes destinés au Hezbollah et cible aussi des positions syriennes sur le plateau du Golan. Israël craint que l'Iran, soutien du Hezbollah, continue à armer la Syrie avec des armements sophistiqués mais l'Etat hébreu craint également qu'il s’implante militairement.

Le régime syrien se contentait jusqu'alors de ripostes dérisoires. Mais, renforcée par la prise d’Alep et le soutien de la Russie, la Syrie riposte à nouveau aux raids israéliens.

Chronologie et chiffres clés