rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Irak ONG EI

Publié le • Modifié le

Mossoul, une des villes les plus minées au monde, alerte Handicap International

media
Le danger pour les civils est d'être blessé lorsqu'ils quittent leur ville touchée par les combats, REUTERS/Zohra Bensemra

Handicap International tire un signal d'alarme. Mossoul, en Irak, risque d'être une des villes les plus minées au monde. L'ONG, qui s'apprête bientôt à déminer dans les quartiers libérés de la ville, est déjà intervenue dans les zones autour et se montre très préoccupée.

 


L'association Handicap International est présente dans les environs de Mossoul depuis plusieurs mois. L'ONG démine les zones libérées par les forces irakiennes, zones qui étaient autrefois aux mains de l'organisation Etat islamique. Le constat est sans appel. Les jihadistes laissent un nombre effrayant d'objets piégés, ici un frigo, là un jouet pour enfant. Ce qui représente un grand danger pour les civils et un défi pour les démineurs.

« Je pense que la particularité par rapport à l’Etat islamique, c’est le nombre important de pièges qui est laissé derrière l’Etat islamique lorsqu’il quitte la ville. Mais aussi la diversité des engins explosifs improvisés qui restent un énorme challenge pour les démineurs aujourd’hui, puisque chaque engin explosif improvisé qui est fabriqué va, lui, nécessiter une manière spécifique pour le neutraliser. C’est quelque chose de très nouveau pour le monde du déminage et qui va prendre plusieurs années pour être résolu », explique Fanny Mraz, chef de mission de Handicap International en Irak.

Le danger pour les civils est d'être blessé lorsqu'ils quittent leur ville touchée par les combats, mais aussi lorsqu'ils reviennent chez eux. Les engins explosifs font des dégâts des années après la fin des conflits.

Chronologie et chiffres clés