rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Israël Benyamin Netanyahu Mahmoud Abbas France

Publié le • Modifié le

Netanyahu rejette la proposition française de rencontrer Abbas à Paris

media
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a rejeté mercredi l'idée de voir Mahmoud Abbas à Paris en marge d'une conférence. REUTERS/Dan Balilty

L'invitation avait été envoyée par les canaux diplomatiques. La France conviait les dirigeants israélien et palestinien à se rencontrer à Paris à la fin du mois de décembre, en marge d'une conférence que l'exécutif français veut organiser sur son initiative de paix pour le Proche-Orient. Mais le projet semble mal engagé : la réponse est venue ce mercredi soir 7 décembre, lors d'une conversation téléphonique entre François Hollande et Benyamin Netanyahu. Le Premier ministre israélien rejette, une fois encore, l'invitation française.


Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

Depuis qu'il a lancé au début de l'année son initiative visant à raviver le processus de paix au Proche-Orient, l'exécutif français a toujours fait face aux réticences israéliennes. Benyamin Netanyahu refuse de participer à toute conférence internationale, affirmant que la paix ne viendra que de discussions directes entre Israéliens et Palestiniens.

Paris souhaite tout de même réunir plusieurs dizaines de pays d'ici la fin du mois et la France espérait avoir trouvé la parade aux critiques du Premier ministre israélien : une invitation à une rencontre avec le président de l'Autorité palestinienne à l'issue de cette conférence internationale.

Des négociations directes, donc, entre Benyamin Netanyahu et Mahmoud Abbas, mais aussi une façon de présenter aux deux hommes « ce que la communauté internationale a à mettre sur la table », confiait à RFI une source diplomatique française.

Une démarche, aux yeux du gouvernement israélien, encore trop inscrite dans le cadre de l'initiative qu'il rejette. Mercredi soir, Benyamin Netanyahu s'est entretenu avec François Hollande. Et le Premier ministre israélien a dit au chef de l'Etat français qu'il ne viendrait à Paris « que s'il n'y a pas de conférence internationale ».

Chronologie et chiffres clés