rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Israël Territoires Palestiniens Football

Publié le • Modifié le

Les Palestiniens pressent la Fifa d’agir contre le foot israélien dans les colonies

media
De jeunes footballeurs palestiniens ont participé mardi 11 octobre à une marche de protestation contre le foot israélien dans les colonies à Maalé Adoumim. C. Monnet/RFI

Un rassemblement de joueurs de football palestiniens a été organisé mardi 11 octobre en face de la plus grande colonie israélienne de Cisjordanie. Les Palestiniens réclament l'exclusion des clubs israéliens installés dans les colonies. Six clubs sont concernés mais Israël refuse de retirer ces équipes de ses championnats. La Fifa doit se réunir ce jeudi en Suisse pour trancher ce différend entre la fédération palestinienne de football et la fédération israélienne


Avec notre correspondant dans la région, Nicolas Ropert

Devant la colonie de Maalé Adoumim à l’est de Jérusalem, des jeunes footballeurs palestiniens réclament de pouvoir jouer sur le terrain du club israélien. Ils sont rapidement bloqués par l'armée israélienne déployée sur place.

« Nous avons écrit aux membres de la Fifa et au président Infantino. Mais ils subissent d'énormes pressions politiques ou des menaces discrètes de la part d'Israel pour reporter cette décision, explique Fadi Quran, l’homme à la tête de cette campagne médiatique. Les règles de la Fifa sont pourtant très claires : les équipes israéliennes ne peuvent pas jouer sur le territoire palestinien. »

« Infantino, laisse nous jouer ! »

Les jeunes footballeurs scandent « Infantino, laisse nous jouer ! » avant de faire demi-tour dans le calme. Le successeur de Sepp Blatter à la tête de la Fifa avait promis de faire de cette question une priorité. L’instance dirigeante du football mondial doit d'ailleurs se réunir jeudi 13 octobre en Suisse pour trancher ce différend entre la fédération palestinienne de football et la fédération israélienne.

« Nous voulons que la communauté internationale reconnaisse que ce n'est pas normal que des colons jouent au foot sur une terre qui n'est pas la leur. Cela a de grave conséquences pour nous et un impact très négatif sur tout le sport palestinien », s’insurge Dima Youssef, une jeune femme de 21 ans qui joue dans l’équipe féminine nationale palestinienne.

L'an dernier, la fédération palestinienne de football avait menacé de faire voter l'exclusion d'Israël de la Fifa. Le scrutin n'avait finalement pas eu lieu et un comité mené par le Sud-Africain Tokyo Sexwale avait été mis sur pied. Sans grande conséquences, jusqu'à maintenant.
 

Chronologie et chiffres clés