rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Israël Territoires Palestiniens

Publié le • Modifié le

Israël s'apprête à saisir des terres en Cisjordanie, selon une ONG

media
Une vue la colonie « sauvage », non-reconnue par l'Etat hébreu, d'Amona, en Cisjordanie. AFP/Meir Parush

L'ONG israélienne de gauche « La paix maintenant » dénonce un projet visant à accaparer des terres en Cisjordanie pour les attribuer aux habitants d'une colonie « sauvage » non-reconnue par l'Etat hébreu.


En Israël, l'organisation anti-colonisation « La paix maintenant » révèle un projet de saisie de terres palestiniennes dans le nord de la Cisjordanie. Selon l'organisation de gauche, les terrains ainsi accaparés serviraient à reloger 200 colons isaréliens installés dans la colonie d'Amona.

Un encart en arabe a été publié cette semaine dans la presse palestinienne, rédigé par l'organisme israélien en charge de la Cisjordanie occupée. Le texte et la carte qui l'accompagne mentionnent un certain nombre de terrains et appellent ceux qui en revendiqueraient la propriété à se manifester dans les trente jours.

Colonie « sauvage »

Toutes les colonies israéliennes sont illégales au regard du droit international mais Amona est une colonie dite « sauvage ». Elle n'a jamais été autorisée par l'Etat hébreu. La Cour suprême israélienne a même ordonné son évacuation d'ici la fin de l'année.

« La paix maintenant » s'indigne de cette opération. « Le gouvernement se met à présent à voler des terres privées en guise de compensation à un petit groupe de colons qui avaient eux-mêmes volé des terres privées palestiniennes », affirme l'organisation de gauche.

Pas de commentaire de la part du gouvernement israélien pour l'instant. Mais l'affaire a déjà rebondi à Washington, où le département d'Etat parle d'un « acte préoccupant et sans précédent » si le projet était mené à son terme.

Chronologie et chiffres clés