rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Colombie Tourisme Religion

Publié le • Modifié le

Colombie: le sanctuaire de Las Lajas, une fierté nationale

media
Le sanctuaire de Las Lajas, près d'Ipiales, dans le sud de la Colombie. Najet Benrabaa/RFI

Depuis le XVIIe siècle, il fait partie des sites de pèlerinage et de tourisme les plus visités d'Amérique latine. Son emplacement et sa légende l'ont rendu célèbre autant pour les touristes que pour les Sud-Américains. Le sanctuaire de Las Lajas se trouve dans le sud de la Colombie, près du village d'Ipiales. Son architecture néogothique et ses fondations construites sur le canyon de la rivière Guáitara marquent les esprits. Tout au long de l'année, des milliers de locaux et de touristes s'y rendent.


De notre correspondante en Colombie,

Il faut descendre près de 7 kilomètres de pente depuis la station de bus, à une altitude de près de 3 000 mètres, avant d'arriver sur les lieux du sanctuaire colombien de Las Lajas. Les 262 escaliers sur le chemin créent des embouteillages humains ou des ralentissements. La visite se fait en famille. Jeunes, adultes et personnes âgées se mêlent.

Certaines personnes infirmes ou handicapées sont venues en chaises roulantes. Tout le monde se presse pour entrer dans la « basilique », désignée ainsi depuis 1954 par le pape, et participer à la messe, une pour chaque heure.

Pour ceux qui ne sont pas venus pour des raisons religieuses, ce sera alors le moment de l'émerveillement. Le bâtiment a été construit à cheval sur les gorges de la rivière entre 1916 et 1949 sur le lieu même où un miracle a été identifié. Il se dit qu'une fillette muette a retrouvé la parole en apercevant la Vierge.

Prouesse de la construction

Les dimensions de la basilique sont impressionnantes : près de 28 mètres de hauteur pour l'édifice principal et jusqu'à 100 mètres pour la tour. Le pont, sur lequel elle est appuyée, mesure 50 mètres de haut pour 20 mètres de largeur et 17 mètres de profondeur. A l'intérieur, l'image de la Vierge de Rosario trône au centre. C'est pour elle que viennent les pèlerins.

L'allure et la prouesse de la construction de l'édifice attirent des visiteurs du monde entier. Les lieux sont devenus également plus touristiques. On y trouve un restaurant avec une vue plongeante sur la rivière. Des musées, mais aussi des baraques à souvenirs et des passerelles pour se balader le long des flancs de la montagne ont été installés. Les touristes ont également accès à une cascade. Un téléphérique a été inauguré pour permettre d'admirer la basilique depuis les hauteurs.

Des visiteurs font un selfie devant le sanctuaire de Las Lajas, près d'Ipiales, dans le sud de la Colombie. Najet Benrabba/RFI

Pour les plus gourmands et aventureux, le plat typique du site est le cuy, une sorte de cochon d'Inde géant. Ce rongeur peut en effet mesurer jusqu'à 50 centimètres et peser 4 kg quand son cousin ne dépasse guère le 1,5 kg.

Pour les habitants de la région, ce sanctuaire est une grande fierté qui accueille 750 000 visiteurs chaque année, d'après les chiffres de la basilique. Claudia Mercedes Diaz est native d'Ipiales, le village situé à 7 kilomètres du sanctuaire. Elle accompagne sa famille qui vient le découvrir pour la première fois. « Il fait partie des dix premiers lieux les plus visités du pays, déclare-t-elle. Pour nous, c'est une grande richesse pour notre village. C'est toujours plein de visiteurs. Des gens viennent de tout le pays et de l'extérieur. C'est aussi un lieu de foi où l'on laisse les demandes à la Vierge et où on la remercie pour les bienfaits qu'elle nous donne. J'ai demandé qu'elle protège ma fille et l'aide dans ses études ».

Plus beau temple du monde

Livia Curcis, elle, vient de Pasto, une ville à deux heures de route d'Ipiales. Cette grand-mère a fait le pèlerinage dans sa jeunesse. Aujourd'hui, « le lieu est toujours aussi beau » à ses yeux. « La première fois, j'étais venue avec ma fille de 3 ans, raconte-t-elle. On avait marché de Pasto à pied, c'est-à-dire 83 kilomètres. C'est important pour nous mais encore plus de voir des gens d'Equateur, de toute la Colombie et du monde entier venir visiter ce lieu. »

En 1984, la basilique a été nommée monument et patrimoine culturel du pays. Puis en 2006 et 2007, elle a été reconnue comme un bien d'intérêt culturel et la seconde merveille architecturale de Colombie. En 2015, le sanctuaire de Las Lajas est salué au niveau mondial. Le journal britannique The Telegraph l'a élu plus beau temple du monde.

Chronologie et chiffres clés