rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Patrimoine

Publié le • Modifié le

Mémoirenormande.fr collecte des films amateurs de la Seconde Guerre mondiale

media
Les commémorations du Débarquement à Omaha Beach, en Normandie, le 6 juin 2019. FEDERICO SCOPPA / AFP

À l’occasion du 75e anniversaire du Débarquement, l’établissement de coopération culturelle, La Fabrique de Patrimoines en Normandie, a mis en ligne sur le site mémoirenormande.fr des milliers de clichés et de films tournés par des amateurs.


Sites Web, réseaux sociaux, applications dédiées sur tablettes ou sur smartphones…Le numérique nous offre depuis longtemps de suivre en détail, le déroulement de la « bataille suprême » engagée le 6 juin 1944 sur les côtes de la Basse Normandie.

Nous pensions ainsi tout savoir du quotidien d’une population qui vivait sous l’occupation. À l’occasion du 75e anniversaire du Débarquement, l’établissement de coopération culturelle, La Fabrique de Patrimoines en Normandie, a mis en ligne sur le site mémoirenormande.fr des milliers de clichés et de films tournés par des amateurs avec des caméras de 9 mm 5 ou super 8, des documents inédits inconnus du grand public.

« On est dans le brut, dans la réalité », nous explique l'historien Marc Pottier, directeur adjoint de La Fabrique de Patrimoines en Normandie, à l’origine du projet.

Des milliers de films collectés

Les équipes de mémoirenormande.fr ont collecté des milliers de films qui dormaient dans les greniers des particuliers. Ces images ont été restaurées, identifiées, datées, numérisées, les séquences ne durent que quelques minutes, la plupart ont été « volées » par leurs auteurs, car rappelons qu’il était interdit de tourner quoi que ce soit pendant l’occupation. On se dissimulait, par exemple, derrière une fenêtre, pour filmer à leur insu les troupes allemandes.

Les caméras à l’époque étaient rares et coûtaient cher, environ 350 anciens francs, soit un mois de salaire d’un ouvrier. Signalons qu’en partenariat avec la Fabrique de Patrimoines en Normandie, le site du quotidien Ouest-France publie une série vidéo intitulée « La guerre dans les yeux des Normands » à partir de ces images. Les 30 épisodes sont commentés par des historiens, offrant aux internautes une autre vision de la vie des Français pendant la Seconde Guerre mondiale.

► À lire aussi : [Reportage] Débarquement de Normandie, ils étaient enfants et se souviennent

Chronologie et chiffres clés