rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Christchurch: l'Australie convoque l'ambassadeur turc après les commentaires d'Erdogan
  • Procès Monsanto: le Roundup a contribué au cancer du plaignant (jury)
  • Les forces israéliennes abattent un Palestinien soupçonné d'une attaque en Cisjordanie (Sécurité)
  • Cyclone au Mozambique: le bilan dépasse les 200 morts, selon le président Filipe Nyusi
  • L'Italie saisit le navire humanitaire bloqué au large de Lampedusa (ministère Intérieur)
  • Commerce: de hauts responsables américains à Pékin la semaine prochaine (responsable américain)
  • Venezuela: Trump appelle les militaires à mettre fin à leur soutien à Maduro

France

Publié le • Modifié le

Forte explosion dans une boulangerie parisienne, trois morts dont deux pompiers

media
Des pompiers de Paris intervenaient pour une fuite de gaz dans la rue de Trévise quand la déflagration s'est produite. REUTERS/Benoit Tessier

Une forte explosion s'est produite dans une boulangerie ce samedi 12 janvier vers 9h dans le IXe arrondissement de Paris. Deux pompiers  et une touriste espagnole sont décédés, dix personnes ont été grièvement blessées et 37 autres légèrement blessées, a précisé le parquet de Paris dans un bilan donné vers 13h.


L'explosion serait d'origine accidentelle et pourrait avoir été provoquée par une fuite de gaz, selon des sources policières. Des pompiers de Paris intervenaient d'ailleurs pour une fuite de gaz dans la rue de Trévise, quand la déflagration s'est produite, aux alentours de 9h, ce samedi 12 janvier au matin. Le bilan humain est « lourd et grave », a déclaré, vers 10h30, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, qui s'est rendu sur place, tout comme le Premier ministre Edouard Philippe, la maire de Paris Anne Hidalgo et le procureur de Paris Rémy Heitz. L'explosion a eu lieu « au moment où des gens étaient dans la rue et les pompiers à l'intérieur » de l'immeuble, a précisé M. Castaner.  

Deux sapeurs-pompiers sont morts et dix personnes ont été grièvement blessées dans l'explosion, a appris l'AFP auprès du parquet de Paris. Trente-sept autres personnes ont été légèrement blessées dans cette explosion, a ajouté le parquet. L'onde de choc s'est propagée dans les quatre rues adjacentes sur environ 100 m. « Nous investissons tous les lieux pour voir s'il y a d'autres victimes », a indiqué de son côté Eric Moulin, commandant des sapeurs-pompiers de Paris.

Quelque 200 pompiers ont été engagés, et un large périmètre de sécurité a été établi. La rue est jonchée de verre car plusieurs vitrines de magasins alentours ont été soufflées par l'explosion. Par ailleurs, des voitures sont renversées ou totalement détruites, calcinées, témoignant de la force de l'explosion, ont témoigné des journalistes de l'AFP.

Les pompiers se relaient rue de Trévise pour circonscrire l'incendie, ce 12 janvier 2019. RFI / Paulina Zidi

A l'entrée de la rue Bergère, à quelques dizaines de mètres du lieu de l'explosion, une dizaine de personnes blessées notamment à la tête, étaient en train d'être soignées aux alentours de 9h45. Deux hélicoptères sont venus se poser sur la place de l'Opéra, probablement pour évacuer des blessés, a constaté un journaliste de l'AFP.

Touristes évacués

Dans le quartier, plusieurs touristes, valises à la main, évacuaient les nombreux hôtels de cette zone centrale de la capitale parisienne. D'autres sortent en robe de chambre ou finissent de s'habiller précipitamment dans la rue en sortant des immeubles et hôtels voisins. Un homme pieds nus l'air hagard les cheveux blanchis par la poussière était pris en charge par les secours.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête confiée à la direction régionale de la police judiciaire pour identifier notamment l'origine du sinistre.  La mairie de Paris a ouvert « une cellule d'accueil et d'assistance » à la mairie du IXe arrondissement, notamment pour les habitants « qui cherchent un relogement ou qui ont des demandes liées à cet événement dramatique », a annoncé Anne Hidalgo dans un tweet.

(avec AFP)

Chronologie et chiffres clés