rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Transport Emploi et Travail Syndicats

Publié le • Modifié le

Réforme de la SNCF: pour les cheminots, le combat continue

media
Les cheminots en colère ce mardi 12 juin devant le siège de SNCF-Voyages, dans le quartier d'affaires de la Défense dans le nord de Paris. © Altin/Lazaj / RFI

Le vote définitif du projet de loi sur la réforme ferroviaire ce mercredi 13 juin à l'Assemblée nationale et jeudi au Sénat n'est plus qu'une formalité. Les syndicats de leur côté maintiennent la pression. Sur le terrain, les cheminots étaient encore mobilisés mardi. Ils ont organisé une manifestation en début d'après-midi devant le siège de SNCF-Voyages, dans le quartier d'affaires de La Défense, près de Paris.


Dans un concert de sifflets, chansons, tambours et fumigènes, quelque 300 manifestants CGT, SUD-Rail et FO crient « Résistance », « Cheminots en colère », « On ne va pas se laisser faire ».

Pour Matthieu Bolle-Reddat, de la CGT-cheminots de Versailles, le combat continue : « On ne se base pas sur l’agenda législatif de la majorité de La République en marche. C’est un bras de fer et on attend évidemment qu’ils cèdent et nous on continuera jusqu’à ce qu’ils cèdent. Si maintenant M. Macron veut assumer d’avoir une grève chronique qui s’étendra sur un an, eh bien il assumera et nous on continuera. C’est un bras de fer, on ira jusqu’au bout », dit-il.

Malgré les appels du gouvernement à ne pas perturber les épreuves du baccalauréat, les cheminots ne décolèrent pas et la motivation ne s’affaiblit pas pour Servan, conducteur à Ivry-sur-Seine. « On est toujours aussi nombreux malgré ce que l’on veut nous faire dire. Nous on continue et on est toujours présents, comme dans une action comme aujourd’hui, on ne va rien lâcher. Et on va gagner, le gouvernement sera obligé de reculer. », assure-t-il.

L'intersyndicale doit se réunir mercredi pour évoquer les éventuelles suites du mouvement. Les syndicats devraient déterminer une base commune avant la rencontre vendredi avec la ministre des Transports Elisabeth Borne.

(Re) lire : France: semaine décisive pour la réforme de la SNCF, les syndicats font pression

Chronologie et chiffres clés