rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Israël: un ministre clé reste au gouvernement, éloignant la probabilité d'élections
  • Le Cambodge n'autorisera aucune base militaire étrangère sur son sol (Premier ministre Hun Sen)
  • France: de nouveaux rassemblements de «gilets jaunes», opérations escargots et dépôts pétroliers bloqués ce lundi

France Justice

Publié le • Modifié le

France: le nouveau Palais de justice de Paris ouvre ses portes

media
Le nouveau Palais de justice de Paris a officiellement ouvert ses portes le 16 avril 2018. REUTERS/Benoit Tessier

Une page d'histoire s’est tournée ce lundi 16 avril à 8h30 sur les portes du nouveau tribunal de Paris, entre boulevard des Maréchaux et périphérique, au cœur des Batignolles dans le 17e arrondissement de Paris. Conçu par l'architecte de renommée internationale Renzo Piano, il domine de sa tour de 160 m et de 38 étages, en béton, verre et métal, tout un secteur encore en chantier dans le nord de la capitale.


160 mètres de hauteur, une tour de verre dans le ciel parisien dotée de trois terrasses arborées, et au cœur du bâtiment inondé de lumière, 80 salles d’audience.

Jean-Michel Hayat, président du Tribunal est fier d’en ouvrir les portes : « Après quatre ans de travail acharné, beaucoup de stress, j’ai l’impression que nous sommes au rendez-vous, les gens ne se sont pas perdus, c’est bien affiché en bas. Donc pour le moment, le paquebot prend la mer sans problèmes particuliers », se félicite-t-il.

Première audience, un simple référé civil. Agathe Soyez essuie les plâtres. « Je suis jeune avocate. Donc je me suis dit que c’était l’occasion de venir puisque en fait là, je vais juste simplement faire protestation et réserves. Mais si non, on n’est pas obligé de se déplacer pour ce genre de chose. Je me suis dit que j’allais marquer le coup. Je pense qu’il y a juste une audience de référé là aujourd’hui, ce matin. Il n’y a pas d’autre audience. C’était la seule audience affichée à l’entrée », explique-t-elle.

Une journée qui fera date assure le directeur des services judicaires, Peimane Ghaleh-Marzban. « L’ouverture de ce tribunal est un moment historique. C’est aux magistrats et aux fonctionnaires et aux avocats de faire vivre ce Palais. Et je suis certain que dans plusieurs centaines d’années, on pensera aux grands moments de ce Palais de justice », affirme-t-il.

Chronologie et chiffres clés