rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Emmanuel Macron France Politique française

Publié le • Modifié le

Emmanuel Macron poursuit son offensive médiatique ce dimanche soir

media
Dimanche soir, le président Macron et ses deux intervieweurs seront assis autour d'une table dans un cadre prestigieux: le grand foyer du Théâtre national de Chaillot à Paris. REUTERS/Gonzalo Fuentes

C’est une nouvelle illustration du « en même temps macroniste » : trois jours après son 13 heures sur TF1, tourné dans une école, Emmanuel Macron poursuivra son offensive médiatique ce dimanche soir 15 avril sur BFMTV, RMC et Mediapart. A partir de 20h35 (heure de Paris), il répondra, en direct, pendant deux heures, aux questions de Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel depuis le palais de Chaillot. Une séquence de communication politique mûrement réfléchie.


Plus d’international, un format plus long, plus dense, un cadre plus solennel. L’interview de ce dimanche soir promet d’être très différente de celle de jeudi. Hervé Beroud, directeur général de BFM TV, a prévenu « une place importante sera donnée aux questions qui engagent la France dans le conflit syrien », a fortiori au lendemain d’une série de frappes militaires.

L’importance donnée aux affaires internationales profitera-t-elle à Emmanuel Macron ? C’est possible, mais rappelons que si François Hollande était jugé plutôt convaincant par les Français à l’international, il était aussi le président le plus impopulaire de la Ve République, sévèrement jugé sur les affaires intérieures.

Un contexte intérieur justement délicat pour l’actuel chef de l’Etat : une grève longue durée à la SNCF, un mouvement social dans les universités ou encore l’évacuation houleuse de Notre-Dame-des-Landes.

Les enquêtes d’opinion montrent d’ailleurs qu’Emmanuel Macron a du pain sur la planche. L’audience de l’interview de jeudi a beau avoir été exceptionnelle avec près de 6,5 millions de téléspectateurs. 72% des retraités n’ont pas trouvé le président convaincant sur la CSG, l’un des gros points de crispation. Signe que l’opération reconquête est loin d’être gagnée.

Une communication façon Obama

Emmanuel Macron a pour la première fois ordonné une opération militaire d'envergure en décidant de mener des frappes contre le régime syrien, qu'il accuse d'attaque à l'arme chimique. Une décision accompagnée par la diffusion, sur les réseaux sociaux, d'une photo le montrant dans le PC Jupiter, le poste de commandement de l'Elysée. Une photo rappelant celle de Barack Obama dans « la situation room ». S'agit-il pour autant d'un tournant dans la communication présidentielle ? Eléments de réponse avec Philippe Moreau Chevrolet, professeur de communication à Science Po et président de MCBG Conseil.

Ce n’est pas une rupture […] Il y avait également avec Hollande une mise en scène de ces moments, mais elle n’était pas aussi poussée […] On a à la fois un alignement politique sur Washington et un alignement d’image. Ce qui est assez frappant.
Philippe Moreau Chevrolet, professeur de communication à Science Po et président de MCBG Conseil 14/04/2018 - par Anne Soetemondt Écouter

Chronologie et chiffres clés