rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Etats-Unis: une deuxième femme accuse le juge Kavanaugh d'inconduite sexuelle (New Yorker)

France Questions sociales Histoire Patrimoine Mai-68

Publié le • Modifié le

Les slogans de Mai 68, l'imagination au pouvoir

media
«Il est interdit d'interdire», résume assez bien l'esprit de Mai 68. Creative Commons

Le bouillonnement intellectuel de Mai 68, la révolte contre la société et l'autorité du moment, la soif de nouveaux rapports sociaux se sont exprimés par une production sans précédent de slogans révolutionnaires. Dans les tracts et sur les murs, slogans et graffitis se sont multipliés. Certains sont encore fortement ancrés dans nos mémoires. Et tous font désormais partie du patrimoine de la société française.


« Sous les pavés, la plage », « Il est interdit d'interdire », « Perdre sa vie à la gagner », «Cours camarade, le vieux-monde est derrière toi» sont quelques-uns des messages de révolte qui ont fleuri sur les murs des facultés, des usines et des magasins au printemps 1968. Anonymes, inventifs, faciles à comprendre, ces messages ont fédéré les esprits.

Yvan Amar, linguiste, journaliste, et producteur de l'émission La Danse des mots  sur RFI décode l'inventivité de ces slogans: « L’une des bonnes choses, aussi, c’était l’invention verbale. Même l’invention typographique. Je me souviens d’un slogan qui m’avait frappé et qui est resté l’un des slogans importants, qui disait : 'Cours camarade ! Le vieux-monde est derrière toi'. C’était très joliment écrit. Parce que, je me souviens que dans 'vieux-monde', il y avait un trait d’union entre 'vieux' et 'monde'. Comme si le vieux monde, c’était une idée en soi et qu’il fallait y échapper. Et courir, dans l’énergie de la course. Dans le fait qu’il y ait quelque chose derrière soi et que cette chose soit vieille, tout cela était, d’un seul tour de phrase, englobé dans cette formule magnifique. Et on courait… »

D'autres sont moins accessibles aujourd'hui sans contexte historique.

L'historien Philippe Artières a participé à l'exposition Images en lutte, actuellement présentée à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. Il revient, sur cette sentence « Je participe, tu participes, il participe, nous participons, vous participez, ils profitent » fait référence à la participation demandée aux salariés à l'entreprise par le général de Gaulle. 

Printemps 1968, c'est le temps de la révolte, les murs fleurissent d'impertinence, de slogans iconoclastes, mélange explosif des mots et de la poésie...
Quels sont les slogans restés dans la mémoire collective aujourd'hui ? 07/03/2018 - par Laurence Théault Écouter

L'un des slogans emblématiques de l'«esprit de Mai», Paris, le 3 mai 1968. GERARD-AIME/Gamma-Rapho via Getty

Chronologie et chiffres clés