rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Intempéries Climat Changement climatique

Publié le • Modifié le

La tempête Eleanor balaye la France, un mort, plusieurs blessés

media
De violentes rafales ont été relevées sur les côtes normandes, ici à Auderville, le 3 janvier 2018. CHARLY TRIBALLEAU / AFP

L'ouest, le nord de la France et la région parisienne ont été touchés ce mercredi 3 janvier au matin par la tempête Eleanor, qui a provoqué de multiples coupures d'électricité et des perturbations dans le transport aérien. La perturbation se dirige désormais vers le sud-est du pays. Un homme est mort dans une station de ski de Haute-Savoie à la suite de la chute d'un arbre.


La tempête Eleanor a atteint les côtes françaises dans la nuit de mardi à mercredi. Au total, 49 départements étaient en vigilance orange à la mi-journée. Une personne est morte en Haute-Savoie à la suite de la chute d'un arbre alors que neuf autres personnes ont été blessées, dont quatre grièvement, selon un bilan provisoire publié ce mercredi en début d'après-midi, a-t-on appris auprès de la Sécurité civile.

« Parmi les quatre blessés graves, se trouvent un homme qui a chuté de son toit en Seine-et-Marne, une femme qui a reçu un bloc de ciment dans le Haut-Rhin, un motard qui a heurté un arbre en Eure-et-Loir et une personne qui a reçu un arbre sur son véhicule dans l'Essonne », a indiqué à l'AFP le lieutenant-colonel Michaël Bernier. Les sapeurs-pompiers sont intervenus à plus de 3 500 reprises.

L'épisode est passé à Paris tôt ce matin, les rafales ont atteint 110 km/h. Au troisième étage de la Tour Eiffel, la station météorologique a même enregistré tôt ce matin des vents à 140 km/h. Le monument a été fermé au public.

Près de 200 000 foyers sans électricité

Le record revient à la ville de Cambrai, dans le Nord, avec 147 km/h enregistrés. Le Nord du pays, les côtes de la Manche ont été particulièrement touchées. Près de 200 000 foyers ont été privés d'électricité, selon le gestionnaire du réseau électrique Enedis. L'entreprise a mobilisé 2 000 techniciens pour réparer le réseau.

Désormais, le phénomène sévit dans l'est de la France. Le trafic aérien a été suspendu pendant un peu plus d'une heure à l'aéroport de Bâle-Mulhouse et Strasbourg. Le trafic ferroviaire est également perturbé en Alsace, et à l'Ouest en Normandie. Des TGV et des TER ont été bloqués ou supprimés. Il y a 70 000 foyers sans courant électrique en Alsace et en Franche-Comté, 40 000 en Lorraine et 25 000 en Bourgogne, précise Enedis dans un nouveau communiqué.

Un échafaudage s'est effondré dans le 17e arrondissement de Paris au passage de la tempête Eleanor. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Côté dégâts matériels, un échafaudage s'est effondré dans le XVIIe arrondissement de Paris. Le toit d'une église a cédé dans le Nord. Sur les côtes, les vents s'allient à de forts coefficients de marée. Des inondations ont eu lieu en Bretagne, à Lannion.

Désormais l'épisode se décale progressivement vers le Sud-Est, mais ne devrait pas faiblir pour l'instant, selon Météo France. Il est attendu dans les Alpes, sur les crêtes, puis en Corse. D'autres départements devraient entrer en vigilance orange dans l'après-midi.

Chronologie et chiffres clés