rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Syndicats

Publié le • Modifié le

France: mort de Louis Viannet, ancien leader emblématique de la CGT

media
Louis Viannet, le 25 octobre 2006. FRANCOIS GUILLOT / AFP

Louis Viannet secrétaire général de la CGT de 1992 à 1999 est décédé à l’âge de 84 ans dans la nuit de samedi à dimanche. Durant son mandat il a mené la lutte contre la réforme des retraites prônée par Alain Juppé et il a entamé la prise de distance entre la CGT et le parti communiste (PC).


Parvenu à la tête de la CGT en 1992 où il succède à Henri Krasucki, Louis Viannet couronne ainsi une double carrière de syndicaliste et de responsable politique. Entré à la CGT à 20 ans il y prend progressivement des responsabilités et devient secrétaire général de la puissante fédération des PTT en 1979.

Rupture avec le PCF

Parallèlement adhérent du parti communiste français depuis 1957 il entre au comité central de ce parti en 1976. Mais, secrétaire général de la CGT il amorce la rupture du syndicat avec le parti communiste en démissionnant lors du 29e congrès du PCF en 1996. Un processus poursuivi par ses successeurs.

Plus longues grèves depuis mai 68

Louis Viannet fut aussi l'un des principaux opposants, en 1995, au plan Juppé de réforme des retraites et de la sécurité sociale. Un mouvement social durant lequel les grèves du secteur public furent les plus longues en France depuis mai 68. Louis Viannet a également modifié les statuts de la CGT effaçant la notion de syndicat de lutte des classes.

Chronologie et chiffres clés